REFLEXION

DOTER MOSTAGANEM D’UN CENTRE ANTI-CANCER : Le P/APW de Mostaganem interpellé

Le P/APW de Mostaganem, M. Bouras Ketroussi, interpellé par le quotidien ‘’Réflexion’’ sur son rôle à jouer dans la prise en charge des cancéreux et sa médiation avec le wali de Mostaganem pour la construction d’un centre anti-cancer doté de tous les équipements nécessaires sur le sol de la wilaya de Mostaganem, paraît très convaincu du combat que mène la société civile pour porter assistance à cette tranche de nous-mêmes atteinte du cancer et qui meurt en silence.



Le P/APW de Mostaganem, en effet, n’a pas caché son souci et son inquiétude contre la propagation du cancer au sein des familles mostaganémoises. Il a même partagé avec nous le même sentiment de responsabilité pour arriver à dire « qu’il a un rôle à jouer dans tout cela et qu’il est prêt  à aider les cancéreux sauf que le problème est purement technique et coûteux, mais ça ne veut pas dire que les autorités de la wilaya vont rester les bras croisés, car le wali de Mostaganem suit  personnellement ce problème et je crois avec la volonté de nous tous on pourra ramener le sourire à nos  malades».
 Selon le P/APW, ‘’ le vrai problème ce n’est pas l’argent, car la vie de nos citoyens est une valeur qui n'a pas de prix’’,  a-t-il dit. Si la wilaya de Mostaganem a été rayée de la nouvelle Carte Sanitaire élaborée par le Ministère de la Santé,  c’est du ressort de la nouvelle politique du système sanitaire en Algérie, retenue par le gouvernement  et qui repose sur des critères purement techniques. ‘’ Moi même déçu par la non-sélection de la wilaya de Mostaganem parmi les 18 wilayas du pays qui figurent dans cette nouvelle Carte Sanitaire et qui accueilleront de nouveaux hôpitaux ultramodernes équipés d’un centre anti-cancer, j’ai interpellé le Ministre de la Santé sur la question, et je le referai encore et encore , jusqu'à ce qu'on obtienne gain de cause’’ , a-t-il répondu.
Mais, rappelant quand même que ce n’est pas la fin du monde, car Mostaganem vu sa position géographique, qui se trouve à la frontière de trois importantes wilayas (Relizane, Tiaret et Mascara) et qui ne sont pas dotées d’un centre anti-cancer et dont leurs malades eux aussi sont orientés vers la wilaya d’Oran, je crois qu’on peut convaincre le gouvernement de reclasser la wilaya de Mostaganem parmi les 18 autres wilayas retenues dans la nouvelle Carte Sanitaire.
Selon le président de l’APW de Mostaganem, les 18 wilayas qui pourront acquérir des hôpitaux et un centre anti- cancer assurent les conditions et les infrastructures pour l’accueil de ses établissements sanitaires, sauf que   Mostaganem son seul handicap, c’est qu’elle ne dispose pas de lieux pour un centre pour la radiothérapie » car selon lui, « il faut que cette infrastructure soit anti-nucléaire et ultramoderne, chose qui n’existe pas à Mostaganem ». En plus, la construction d’un tel établissement coûtera plus de 170 milliards, une somme qui ne peut être prise en charge par la wilaya sans le soutien du Ministère de la Santé ».  M. le P/APW de Mostaganem a révélé qu’il a parlé personnellement avec M. le Ministre de la Santé et continuera d’intervenir auprès du Ministre jusqu’à ce que le centre anti-cancer soit inscrit par le Ministère de tutelle.   Avant de terminer et pour conclure, il y a lieu de signaler que M. le P/APW a déclaré qu’ « il est de tout cœur avec les malades cancéreux et salue le combat noble que mènent les cancéreux et il sera à leur côté ».  En somme, l’union fait la force d’un peuple et d’une nation pour combattre toutes les maladies et tous les fléaux qui peuvent se poser à eux car l’impossible n’est pas algérien quand on veut.

 

Riad
Vendredi 21 Novembre 2014 - 17:13
Lu 306 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+