REFLEXION

DOSSIER DJEZZY : Décortiqué par les experts pour fixer le coût



DOSSIER DJEZZY : Décortiqué par les experts pour fixer le coût
Selon la dernière déclaration du ministre des télécommunications et des technologies M. Moussa Ben Hamadi, le dossier de la vente d’Orascom Djezzy au gouvernement algérien, est entre les mains des experts pour arrêter le chiffre total du coût de cette entreprise. Le ministre a par ailleurs confirmer que le conseil d’administration ‘’D’Algérie Télécom’’ est en voie de rédiger un rapport détaillé, dans l’attente de la décision de la justice. Le gouvernement algérien a désigné une équipe d’experts et d’économistes, pour déterminer avec l’inventaire général des équipements, du matériel et le réseau des clients d’Orascom Télécom (Djezzy) le coût total de cette firme, avec la coordination du groupe Djezzy l’autorité de régulation pour passer au peigne fin tous les rapports précédents ainsi que la valeur de l’investissement et les services rendus à ce jour. Avant que devienne Djezzy une entreprise algérienne pour réintégrer le partenaire national Mobylis.D’autre part est en parallèle de la conférence de presse organisée au ministère en compagnie du secrétaire général de l’Union mondiale des télécommunications .M. Hamadoune Touri, le ministre a discuté sur l’affaire EBAD (l’entreprise de formation et d’enseignement à distance son dossier se trouve aussi à l’étude auprès du conseil d’administration d’Algérie Télécom, le rapport final sera transmis à la justice pour décision. En ce qui concerne le groupe ‘’Algérie Télécom’’ Le ministre a infirmé toute décision d’installer un nouveau PDG à la tête de ce groupe dument en ce temps, en ajoutant que la gestion du groupe est parfaite et nous avons un PDG par intérim qui gère la situation. L’Algérie lance un deuxième Satellite Par ailleurs, le ministre a signé un accord commun avec le secrétaire général de l’Union Mondial des télécommunications Hamadoune Touri, qui consiste à un partenariat stratégique dont les projets Algérie Electronique 13, qui seront assistés dans le domaine technique par l’Union . Cet accord donne aussi le feu vert à l’Algérie de participer à la réalisation des projets internationaux et continentaux dans le domaine satellitaire, surtout que l’Algérie dispose d’une expérience avec l’envoi récemment de son deuxième satellite ‘’Alsat 2’’.

A. Ben Brik
Dimanche 25 Juillet 2010 - 11:41
Lu 464 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+