REFLEXION

DOSE D’ANTIBIOTIQUES POUR ECOURTER SA DUREE D’ELEVAGE : Du poulet « dangereux » pour le consommateur en vente sur les marchés à Mostaganem !

Selon des sources locales proches, de la viande de poulet de chair en provenance de bâtiments d’élevage suspectés, se trouverait sur les étals des marchés à travers différentes communes de la wilaya de Mostaganem, un poulet dosé aux antibiotiques, où la plupart des éleveurs de volailles, ne respectent pas le délai légal de traitement aux antibiotiques de ce dernier pour le prévenir des maladies, c’est la raison qui maintient ces antibiotiques dans la viande de poulet et qui peuvent se transmettre au corps humain dès la consommation de cette viande blanche



D’après les spécialistes vétérinaires, le danger réside dans l’habitude et l’excès de consommation de la viande de poulet gavé d’antibiotiques qui peuvent habituer le corps humain à ce genre de produits, et leur inefficacité  en cas de besoin par le consommateur pour la guérison. Le problème, selon la même source, réside auprès de centaines voire de milliers de petits aviculteurs qui opèrent sur le terrain à travers les différentes communes de la wilaya de Mostaganem sans le moindre contrôle des services vétérinaires, ces derniers acquièrent eux-mêmes et sans le moindre avis des médecins-vétérinaires, leurs produits avicoles, notamment les différents antibiotiques, en faisant complètement fi des lois qui régissent la qualité des poulets vendus sur le marché, ce qui est devenu en conséquence,  une menace pour la santé des consommateurs. Par ailleurs, plusieurs citoyens ont déclaré qu’ils ont remarqué que les antibiotiques avec lesquels ils se traitent ne donnent véritablement plus leur efficacité, malgré qu’ils en prennent souvent. Par la suite, il leur est apparu, que ce serait peut-être à cause de la  consommation continuelle de viande blanche, achetée auprès de commerçants suspects, à l’insu du consommateur qui ne saurait  détecter à lui seul, la viande saine de la mauvaise. Le fait que cette carence ne pourrait  être détectée que par des analyses biologiques,  il incombe pour  le consommateur la nécessité d’être vraiment prudent quant à la source de la viande de poulet avant de l'acheter,  même si le rôle des services compétents   de surveiller les lieux d’élevage et veiller au respect de la loi.

Gana Yacine
Mercredi 25 Février 2015 - 19:26
Lu 813 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+