REFLEXION

DOCTEUR BENKHEDACH PDT DE L’ASSOCIATION D’AIDE AUX ASTHMATIQUES : Enfin une école d’éducation thérapeutique à Mostaganem..!

Créée en 1997, par un collectif de médecins, à leur tête le docteur M. Benkhedach , l’Association d’aide aux asthmatiques de Mostaganem a pour but de prendre en charge sur le plan thérapeutique les asthmatiques. Le docteur M. Benkhedach, à qui revient l’idée de la création de ladite association, est un ancien médecin militaire actuellement à la retraite.



DOCTEUR BENKHEDACH PDT DE L’ASSOCIATION D’AIDE AUX ASTHMATIQUES : Enfin une école d’éducation thérapeutique à Mostaganem..!
Cette idée a traversé son esprit suite d’abord au nombre d’asthmatiques sans cesse croissant, à l’époque, puis au décès de deux jeunes : une fille et un garçon âgés respectivement de 26 et 27 ans. Ces deux jeunes avaient rendu l’âme suite à une crise d’asthme contre laquelle rien n’était possible. Ce fut donc le déclic. Et c’est ainsi que fut prise la décision de créer une association dans le but de venir en aide aux asthmatiques, notamment les plus jeunes afin de les sensibiliser davantage sur la démarche à entreprendre pour gérer au mieux leur maladie. Au départ, les membres du bureau de l’association s’étaient fixé trois objectifs à savoir : social, médical et scientifique. En ce qui le volet social, l’association intervient le cas échéant auprès des différentes caisses de sécurité, ainsi qu’auprès de la Direction de l’Action Sociale (DAS) dans le but d’accompagner dans leurs démarches  les malades en difficultés. Son intervention consiste aussi à orienter et à soutenir les malades pour une éventuelle prise en charge médicale ou don de médicaments. L e volet médical vise en particulier l’amélioration des conditions de vie des asthmatiques et l’intervention en milieu environnemental. Le premier résultat obtenu fut le remplacement au sein des  établissements scolaires (tous paliers confondus) du tableau noir ou vert par le nouveau dit ‘’ tableau magique’’, bannissant de ce fait la craie qui était source d’allergie. C’est un acquis à l’échelle nationale. Quant au volet scientifique, il avait pour but de créer un espace de communication entre professionnels du corps médical, scientifiques et partenaires. C’est donc ainsi qu’en l’an 2001 l’association a procédé à l’organisation des premiers états généraux en Algérie, impliquant à la fois les médecins et les caisses de sécurité. En 2002 l’association a opté pour l’instauration de l’éducation thérapeutique des asthmatiques prônée par l’OMS. Cette démarche a pour but d’apprendre aux parents à mieux gérer la maladie de leurs enfants à travers un accompagnement et un soutien appropriés. Une tâche pas facile à priori, surtout en face d’enfants assez jeunes. L’Association est arrivée aussi à la création d’une école de l’asthme, la première et l’unique aussi bien en Algérie, en Afrique, le monde arabe qu’en Asie. Cette œuvre fut réalisée grâce à l’aide financière de 100 millions de centimes allouée par l’ex-wali, M. Zoukh. Ladite école a pour mission d’assurer la rééducation fonctionnelle respiratoire et ce, à travers des activités sportives adaptées et appropriées  aux différents âges et cas de malades. De même qu’elle se charge d’assurer le soutien scolaire aux élèves (asthmatiques) accusant  un retard scolaire. A titre d’information, le Dr Benkhedach nous signale que Mostaganem est une ville vulnérable. En 2009 il y a été enregistré près de 40 000 cas d’asthmatiques (tous âges). Selon lui, les enfants en bas âge ainsi que les adolescents représentent entre 60 et 68 %. Les enfants les plus atteints ont entre 0 et 14 ans. Durant cette même année, l’Association a bénéficié d’un don de quatre concentrateurs d’oxygène octroyés par la direction générale de la Sonatrach, au profit des insuffisants respiratoires. En ce qui concerne les causes de l’asthme, le Dr Benkherdach dira « elles sont dues généralement au milieu environnemental  à savoir la pollution, l’humidité  dont le taux est assez élevé à Mostaganem et le relief ». Dans le même sillage il ajoute qu’elles peuvent aussi être dues à des prédispositions génétiques. A  titre d’information, Le Dr Benkhedach est l’auteur d’un ouvrage édité en 2003 sous le titre : « L’éducation thérapeutique ».                                                    

M. Bentahar
Lundi 6 Décembre 2010 - 11:05
Lu 1086 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+