REFLEXION

DISTRIBUTION DES LOCAUX COMMERCIAUX : Les APC pointées du doigt

Le représentant de l’UGCAA de la wilaya d’Oran a confirmé le retard accusé par les pouvoirs publics, dans la distribution des locaux commerciaux, suite à l’éradication des points de vente informels. « L’UGCAA a soutenu l’opération d’éradication du marché informel, mais il faut trouver une solution immédiate pour les milliers de commerçants qui sont en attente de locaux pour relancer leurs activités », a affirmé, le porte parole de l’UGCAA.



DISTRIBUTION DES LOCAUX COMMERCIAUX : Les APC pointées du doigt
Selon lui, les pouvoirs publics ont accusé un énorme retard dans la distribution des locaux commerciaux, au niveau des 26 communes  que compte la wilaya d’Oran: « Après les élections locales, les APC ont complètement négligé l’opération de distribution des locaux commerciaux, promis par les autorités », s’est-il indigné. Le porte parole de l’UGCAA a fait état de plus de 500 espaces commerciaux non occupés au niveau national, dont 20 sont à Alger : « Pour réussir l’éradication du marché informel, il faut exploiter les locaux qui sont fermés », a plaidé le même responsable. Dans ce sillage, il a également mis en exergue le retard accusé dans la réalisation du programme de 100 locaux pour chaque commune : « 70%  des communes à l’échelle nationale ne disposent pas de ces locaux », a-t-il noté, en précisant que 30% des personnes qui ont bénéficié de ces espaces commerciaux n’étaient pas des commerçants.  Par ailleurs, selon les instructions données aux walis, l’éradication complète du commerce informel et l’intégration de ses pratiquants dans le réseau officiel devront aboutir vers la fin du mois de mai 2013. A retenir que la contribution à la réalisation de nouvelles infrastructures commerciales et au réaménagement de certaines structures existantes a été prise en charge, et un financement de 6 milliards de dinars, puisés dans les 10 milliards de dinars octroyés au secteur au titre du programme quinquennal 2010-2014, a été dégagé par le ministère des finances.  Il est utile de rappeler que l’opération d’éradication du marché informel, a été initiée au mois d’août 2012 par le ministère de l’Intérieur et des collectivités locales, en collaboration avec celui du Commerce.

Medjadji H
Jeudi 17 Janvier 2013 - 00:00
Lu 299 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+