REFLEXION

DISTRIBUTION DE PAIN A TLEMCEN : Aucune mesure d’hygiène n’est appliquée

Dans tous les commerces d’alimentation générale à travers la wilaya de Tlemcen, ce sont le pain et le lait qui sont les principaux achats du quotidien. Malheureusement, certains commerçants ne sont pas là pour recevoir la première fournée de pain du matin et qui se fait tôt à rideau fermé du magasin.



DISTRIBUTION DE PAIN A TLEMCEN : Aucune mesure d’hygiène n’est appliquée
Le ou les paniers de pain, sont déposés par le fournisseur à même le sol sans qu’aucune mesure d’hygiène ne soit prise ni aucune autre mesure préventive. Les risques sont multiples, réels et désastreux pour ne pas dire inacceptables .Dans la vieille cité de Sidi Said, quartier populeux de la ville de Tlemcen ,le pain est déposé à la porte d’un magasin, à proximité d’une décharge où un nombre incalculable de rats et de chiens, ont pris l’habitude d’attendre ce moment pour aller grignoter ou seulement flairer le pain déposé à leur portée. Ce geste indéniable, reprochable et irresponsable de la part du fournisseur n’est pas moins grave que celui du commerçant, qui n’arrive qu’une heure ou deux après pour ouvrir sa boutique et vendre du pain qui, sali par ces animaux errants, peut causer des maladies graves et des intoxications pouvant être fatales pour les consommateurs. En plus de ces risques, les SDF, les clochards, vagabonds et autres aussi saisissent cette opportunité pour avoir du pain frais le matin, mais après avoir touché un certain nombre de baguettes. « Je n’achète plus le pain de ces magasins d’alimentation générale, qui ne font rien pour assurer l’hygiène »dira un locataire de la cité. A Remchi, le même problème se pose, avec en plus le dépôt de sachets de lait, de pain de campagne, de fruits et légumes et autres produits alimentaires une heure ou deux avant l’arrivée du commerçant. "C’est lamentable, voire inacceptable surtout lorsque l’on s’aperçoit le matin en sortant de chez soi toute la saleté qui jonche les trottoirs et les rues et les marchandises entreposés parfois parmi les détritus dont le pain. J’ai vu de mes propres yeux des chiens flairer dans les paniers de pain » Nous dit Hadj Ahmed, un citoyen du quartier de « la gare ». Il ne reste plus aux instances concernées par le contrôle que de faire un tour de bon matin dans les quartiers à travers toutes les régions de la wilaya pour prendre des décisions nécessaires face à ce comportement navrant.

Omar Tefili
Samedi 13 Août 2011 - 10:09
Lu 496 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+