REFLEXION

DISSIDENCE AU PARTI MSP : Soltani, Djaaboub et Saïdi créeront un parti politique

C’est désormais le divorce entre Aboudjerra Soltani et son parti le MSP. Ce dernier a laissé entendre qu’il démissionnera du MSP et créera un nouveau parti, avec d’autres personnalités du parti comme l’ancien ministre El Hachemi Djaaboub et Abderrahmane Saïdi.



La question de la participation du MSP vient d’avoir une conséquence inattendue ; les partisans d’une participation au gouvernement n’ont récolté que 9 voix sur les 209 possibles ; les autres voix étant allées, pour 184, aux opposants à cette participation et pour 16 autres, à ceux qui se sont abstenus. Selon des sources concordantes, l’annoncé de la démission d’Aboudjerra soltani a eu lieu, dit-on, avant la fin des opérations de vote des membres du Madjliss Ecchoura qui devaient se prononcer sur la participation ou non au gouvernement. Et ce, pour protester contre la manière dans ces opérations ont été organisées. Toujours selon les mêmes sources, l’ancien président du MSP a été accompagné dans sa sortie par l’ancien ministre du Commerce, El Hachemi Djaaboub. Le conflit Mokri-Soltani a fini, donc, par aboutir à sa conclusion logique: le divorce entre les deux tendances du MSP. Ayant déclaré une «guerre» contre Abderrezak Mokri, président du MSP, les partisans d’Aboudjerra ont fini par arriver à la conclusion de démissionner du parti du défunt Cheikh Nahnah. Abderrahmane Saïdi, l’ex président du conseil consultatif du MSP suit de près la tournure des événements et serait lui aussi tenté par la démission et joindre les partisans de la participation dans leur nouveau parti politique. Il est à signaler que Abderrahmane Saïdi était pour une participation du MSP au prochain gouvernement et il a étalé ses arguments sur les plateaux de télévision. Que sera-t-il décidé? Au MSP, les choses sont, semble-t-il, claires. Soltani et ses compagnons ne seront plus, désormais des militants du MSP. Pour beaucoup de cadres du parti de cheikh Nahnah, les absences répétitives de Soltani aux activités politiques du MSP ainsi que l'annonce d’une probable démission du mouvement n'ont qu'une signification: la création d’un nouveau parti, qui aura ses propres députés, et qui participera au prochain gouvernement. Les partisans de Soltani reprochent à la direction actuelle du MSP le manque de vision politique. Cette situation a provoqué, selon les ‘’participateurs’’, une atmosphère malsaine dans les esprits des enfants fidèles à la ligne du MSP telle qu'elle a été conçue par feu cheikh Mahfoud Nahnah.

Rachid M.
Samedi 20 Mai 2017 - 19:34
Lu 438 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 26-07-2017.pdf
4.34 Mo - 25/07/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+