REFLEXION

DIRECTION DES TRANSPORTS DE LA WILAYA : Campagne de sensibilisation des automobilistes et des piétons

Initiée par la direction des transports de la wilaya en collaboration avec l'Entreprise du métro d'Alger, une campagne de sensibilisation ciblant aussi bien les automobilistes que les piétons a été lancée, en prévision de la mise en service commerciale du tramway.



Dans le cadre de cette action intitulée «La Tram attitude», des centaines de dépliants ont été élaborés et sont distribués quotidiennement aux piétions et aux automobilistes sur tout le tracé de ce moyen de transport, qui entrera en service le 2 mai prochain. Les dépliants comportent des consignes de sécurité. Parmi ses consignes, l'interdiction formelle de se mettre sur les rails du tramway ou sur les bords. L'obligation de l'utilisation des passages pour piétons figure parmi les consignes que doivent respecter les piétons. Ces derniers doivent laisser la priorité au tramway, ne pas marcher sur la plateforme ni aux abords de la ligne, ne pas s'arrêter sur cette dernière, être attentif au signal sonore qui indique l'arrivée des rames, ne jamais se rapprocher des câbles et des poteaux électriques, et ne traverser qu'au niveau des passages pour piétons. Pour les automobilistes, le respect des feux tricolores et les zones de stationnement s'impose pour éviter d'éventuels drames, ne pas rouler sur la plateforme sauf aux carrefours, vérifier que la voie est libre avant tout engagement sur les carrefours. Sur les dépliants, il est aussi indiqué que le tramway circule sur des rails et ne peut effectuer une manœuvre pour éviter les piétons et les voitures; il est très silencieux et il lui faut 40 mètres pour s'arrêter. Aussi, pour inciter les automobilistes à ne pas stationner leurs véhicules le long du tracé du tramway, une campagne a été aussi lancée, il y a quelques jours, par les éléments de la sécurité routière. Le non-respect de ces mesures se traduit automatiquement par la mise de sabots à tout véhicule stationné de part et d'autre de ce tracé. Il y a  lieu de signaler que l'exploitation et la gestion de la première ligne du tramway d'Oran ont été confiées à une société algéro-française. Cette société de droit algérien a été créée par l'Entreprise du métro d'Alger (EMA) (partie algérienne) et la Régie autonome des transports parisiens (RATP) (partie française). Cette société aura pour mission la gestion technico-administrative et la formation des personnels dont le recrutement. Pas moins de 600 emplois sont prévus, dont 90 chauffeurs, 280 agents de sécurité en plus des agents de maintenance et services techniques. Notons que le tramway d'Oran prévoyait à l'origine une seule ligne bidirectionnelle de 17,7 km, estimée à quelque 355 millions d'euros, séparant Sidi Maârouf (est de la ville) de l'université Es-Sénia (Sud). Entre ces deux terminus, le tramway desservira successivement Haï Sabbah, l'USTO, le carrefour des Trois cliniques, le Palais de justice, Dar El Beïda, la place du 1er Novembre, M'dina J'dida, Boulanger pour, enfin, prendre la direction d'Es-Sénia. Mais, depuis le lancement des travaux en 2008, ce projet n'a cessé d'évoluer avec pas moins de trois extensions programmées. Ainsi, les deux premières extensions concerneront une ligne qui ira de l'université Es-Sénia vers l'aéroport international d'Oran, soit 4,5 km, alors que la seconde extension, de 16 km, est prévue à l'Est et ira de la commune de Bir El Djir vers le nouveau pôle universitaire de Belgaïd, et la troisième vers Haï Benarba, soit une distance globale de 48 km. 

Rafik M
Samedi 16 Mars 2013 - 09:16
Lu 217 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+