REFLEXION

DIRECTION DES SERVICES AGRICOLES DE MASCARA : Organisation de la 23ème journée nationale de vulgarisation



La direction des services agricoles (DSA) de la wilaya de Mascara a organisé en étroite collaboration avec la chambre de l’agriculture et l’UNPA, la 23ème journée de la vulgarisation au niveau de l’INPV de Zakour. En l’absence du wali maintenu par d’autres préoccupations, le D.S.A., le président de la chambre de l’agriculture et le secrétaire de l’UNPA ont donné le coup d’envoi de la campagne labours-semailles au niveau de l’exploitation agricole Si Belaid non loin de la station de l’INPV. Ensuite le D.S.A a présidé une rencontre avec les fellahs en présence des partenaires comme la BADR, la CASNOS, l’ONTA, le Foncier agricole, les instituts techniques, les associations et des élus de l’APW, devant lesquels, il a donné lecture de la lettre du wali qui a donné d’importantes orientations aux fellahs de la région pour plus d’efforts. Le D.S.A a insisté sur la formation des fellahs et de leurs enfants, comme il a donné des directives concernant l’irrigation par les nouvelles techniques en particulier pour les fellahs exploitants dans les quatre périmètres d’irrigation de Sig, Habra, Ghriss et Kachout. Le D.S.A a également fait un point sur l’après pétrole et la politique de notre pays qui est touché au même titre que le reste du Monde par la crise financière. La wilaya de Mascara qui est un pôle agricole par excellence doit s’investir dans l’agriculture pour une autosuffisance de la région et sa participation à l’économie du pays. Sur les 312.000 ha destinés à l’agriculture, 47.000 ha sont irrigués et malgré l’insuffisance de l’eau sur le territoire de la wilaya, les superficies destinées aux maraichages ont augmenté et la production en parallèle. Les fellahs de notre wilaya sont confrontés à certains problèmes comme l’érosion, le manque de pluie, les constructions illicites qui continuent à dévorer les terres fertiles, les moyens de stockage pour l’ensemble des produits agricoles et la main d’œuvre qualifiée qui fait également défaut. Les fellahs présents ainsi que l’UNPA ont fait le reproche aux importateurs de pomme de terre en tout venant, de penser à l’exportation des produits qui sont excédents au niveau de notre pays. Les fellahs présents ont axé leurs interventions autour de l’aviculture dont les prix ne sont pas maitrisés ainsi que la pomme de terre qui demeure le produit le plus prisé par la population algérienne. Certains fellahs ont eu le mérite d’être honorés par la D.S.A et la Chambre et ont reçu des attestations de reconnaissance.                  

B. Boufaden
Samedi 1 Octobre 2016 - 16:23
Lu 215 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+