REFLEXION

DIRECTION DES SERVICES AGRICOLES D’ORAN : Utilisation ‘’fréquente’’ de ressources en eau non conventionnelles

Selon des sources émanant de la direction des services agricoles, on a appris, que grâce à l'utilisation de ressources en eau non conventionnelles, il est attendu une augmentation conséquente de la proportion des superficies des périmètres agricoles irriguées à Oran, et qui selon des prévisions, passeront de 7 à 12 % d'ici à l’année 2016.



En effet, c’est par le recours de l'eau traitée pour l'irrigation agricole, que les superficies irriguées seront élargies à 13 000 hectares au cours de la prochaine année pour le développement de la production agricole, en particulier la plantation des arbres fruitiers a-t-on ajouté. Ce type d'irrigation à partir de la station de traitement d’eau d’el Kerma, concerne une   superficie de 5000 hectares à la plaine de (Mellata », commune de Tafraoui. D’autre part, il  sera procédé à l’irrigation de 450 hectares à la commune d’el Ançor, à partir de la station de traitement d’eau de Cap Falcon à Ain Turck, a indiqué la même source. Par ailleurs, les superficies des périmètres agricoles irriguées sont estimées actuellement à travers la wilaya à 7200 hectares, ce qui représente 7 % de la superficie totale agricole estimée à 143.303 hectares. Ces périmètres agricoles sont réservés à la culture des maraichers dont des légumes, y compris la pomme de terre, qui est entrée dans la phase de plantation sur une superficie de 225 hectares et  devrait produire 67 500 quintaux lors de la saison 2015-2016.

Touffik
Mardi 7 Avril 2015 - 17:37
Lu 462 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+