REFLEXION

DIRECTION DE LA SANTE DE TISSEMSILT : Ouverture de 76 postes de formation spécialisée

La création de (76) nouveaux postes de haute formation au niveau du secteur de la santé de la wilaya de Tissemsilt représente une grande bouffée d’oxygène pour les bacheliers de l’année 2015-2016.



Selon les responsables de la santé, cette création est en elle-même une bonne nouvelle pour eux que d’apprendre que pas moins de 76 postes dans diverses formations seront très prochainement lancés par la direction de la santé de Tissemsilt touchant cette fois-ci les postes purement pédagogiques. En effet, selon les informations qui nous sont parvenues de ladite direction, cette dernière compte ouvrir à concurrence ce nombre de postes de formations spécialisées dont les lieux de formation se partagent sur plusieurs instituts de plusieurs wilayas et que ces formations ont été triées selon les besoins des établissements de santé de Tissemsilt. La même source affirme que les inscriptions ont déjà été lancées pour choisir entre 11 filières proposées, une commission aura pour tâche d’étudier les dossiers sur des critères précis pour pouvoir orienter chaque candidat retenu vers sa filière. En effet, la même source précise qu’il est réservé 15 postes de formation pour les sages-femmes, (20) pour les infirmiers de la santé publique, cinq (05)  kinésithérapeutes de santé publique et deux (02) ergothérapeutes,  sept (07) hygiénistes, dix (10) manipulateurs en imagerie médicale, sept (07) laborantins de santé publique et trois (03)  diététiciens et enfin un  appareilleur orthopédiste et cinq (05) d'assistants (es) médicaux et un (01) poste d'assistant  (e) social, ces deux dernières spécialités seront ouvertes pour les titulaires de BAC en lettres et philosophie alors que les autres formations précitées les postulants doivent être titulaires du bac scientifique, technique ou mathématique . Enfin, il est à rappeler que de telles formations participeront sans le moindre doute dans la résorption d’un nombre important de bacheliers chômeurs de la wilaya et combler un tant soit peu le déficit en spécialistes dans le secteur de la santé notamment dans les établissements publics.

A. Ould El Hadri
Mercredi 17 Août 2016 - 16:44
Lu 120 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+