REFLEXION

DIRECTION DE LA SANTE DE LA WILAYA D’ORAN : Vaste campagne de vaccination au profit des subsahariens

La direction de la santé de la wilaya d’Oran procédera cette semaine à une vaste campagne de vaccination qui va toucher près de 1042 enfants subsahariens soit qu’ils sont venus en Algérie avec leurs parents dans le cadre de l'immigration clandestine ou sont nés en Algérie et ce, par la mobilisation d’une clinique mobile, qui aura comme première destination la région de Hassi et qui acheminera ensuite d’autres régions de la wilaya.



Notant que les dernières statistiques révèlent la présence de plus de trois mille enfants subsahariens à la wilaya d'Oran et le nombre pourrait augmenter dans les prochains mois. Cette campagne consiste à  fournir des vaccins pour cette catégorie, où  sont soumis ces enfants d'une manière normale depuis leur naissance et il s’agit du tétanos, la diphtérie et l'hépatite, et ce afin d'éviter de contracter ces maladies. D'autre part,  la direction de la santé a organisé un exercice par défaut à la découverte de cas de maladie « Ebola » envers une personne qui est arrivée à Oran en provenance de pays connus par la propagation de la maladie par l'aéroport international Ahmed Benbella, pour qu’une série de mesures commencent, y compris l’évacuation du malade  à l'établissement de santé le plus proche à la commune d’Es Senia, puis sera lancé le dépistage et la détection,  après que le patient sera isolé afin d’éviter la propagation de l'infection et ensuite il sera  procédé à une prise en charge médicale à travers une série d’actions dans laquelle beaucoup de services et organismes de santé seront impliqués, et il sera également procédé à une auscultation des membres de la famille du malade pour vérifier si la maladie n’avait pas été transmise à ses membres.  Parmi les mesures préventives prises pour éviter le passage de l'une des personnes infectées par le virus « Ebola » à Oran, l’utilisation des caméras pour mesurer la température de sorte que ces dispositifs annoncent l’infection dès que le degré de température du corps du voyageur sera élevé et dépassera 38 ° C, sachant que ces caméras ont été placées dans les lieux de réception de voyageurs au niveau de l’aéroport international Ahmed Benbella, ainsi qu’au niveau du port d'Oran et d'Arzew, de même qu’il a été aménagé plusieurs chambres équipées aux services de l'épidémiologie et des structures hospitalières existantes au niveau de la wilaya en vue d’accueillir le malade et l’isoler pendant une certaine période pour se rétablir et devenir non contagieux.   D'autre part, il a été procédé à la formation de sept équipes dans les différents établissements hospitaliers et 4 équipes au niveau des frontières, y compris les ports et les aéroports, à cause de la gravité et de la vitesse de transmission du virus.

Touffik
Mardi 4 Novembre 2014 - 16:49
Lu 145 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+