REFLEXION

DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS DE TISSEMSILT : Un nouveau mouvement des cadres



La direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Tissemsilt a procédé à un nouveau mouvement des cadres exerçant au niveau des établissements de jeunes, selon le directeur de l’Office des établissements de jeunes (ODEJ). M. Kidoud Amer a indiqué en marge de la première conférence de wilaya des cadres de la jeunesse, que cette opération porte sur la mise en place de sept circonscriptions pédagogiques lesquelles sont présidées par des conseillers de la jeunesse dont la mission principale consiste en l’orientation et l’accompagnement des encadreurs des établissements de jeunes. Cette nouvelle organisation vise à l’amélioration du niveau des cadres dirigeants de ces structures pour leur permettre une meilleure communication avec les jeunes. Ces encadreurs bénéficieront de rencontres périodiques d’évaluation de leur travail en direction des jeunes et du mouvement associatif, en plus de l’instauration d’un climat de compétitivité dans diverses activités en prévision de la tenue,  durant  l’été prochain, du festival des activités des jeunes, dans lequel concourront les cadres des maisons et auberges de jeunes et des complexes sportifs de proximité. De son côté, le directeur de la jeunesse et des sports a fait remarquer que cette organisation, intervenant dans la révision du mode de gestion des établissements juvéniles, prévoit de laisser les portes ouvertes toute la journée devant les jeunes et d’éclaircir les missions principales dévolues aux consultants et animateurs des jeunes sur les plans pédagogique et administratif. La première conférence de wilaya des cadres de jeunes, regroupant à Tissemsilt 80 participants (conseillers et éducateurs de jeunes), à l’initiative de la DJS en collaboration avec l’ODEJ, a constitué une occasion d’échange, de communication et d’information sur les décisions émanant de la réunion ministérielle commune tenue en novembre dernier. Le directeur de la jeunesse et des sports, M. Ali Bouderbala, a insisté, dans son intervention, sur la nécessité de revoir la méthode de gestion des structures juvéniles et de créer des liens de communication avec les jeunes, faisant observer que ses visites à certains établissements de jeunes ont permis de déceler de grandes défaillances. Les travaux de cette conférence ont abordé plusieurs sujets. Le conseiller de jeunes, M. Kaci Mustpaha, a traité du "cartable de l’éducateur" qui doit comporter des documents pédagogiques et éducatifs tels qu’une fiche de suivi des adhérents des établissements juvéniles. Le chef du service animation à l’ODEJ a insisté, sur l’importance des bureaux et espaces d’exploitation, d’information et d’orientation fournissant aux jeunes des informations dans divers domaines (emploi, formation professionnelle, enseignement, vacances, loisirs, sports), ainsi que sur les missions dévolues aux cellules d’écoute et de prévention de la santé juvénile. Un cadre à la DJS, M. Tayeb Kandil, a traité de la "gestion administrative et pédagogique d’un établissement de jeunes", insistant sur l’acquisition d’informations administratives et pédagogiques et la préparation des gérants des maisons de jeunes, des complexes sportifs de proximité et l’élaboration du programme d’action et du bilan des activités.                

D.B
Mardi 15 Janvier 2013 - 10:20
Lu 258 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+