REFLEXION

DIRECTION DE LA CONCURRENCE ET DES PRIX D’ORAN : Enquêtes autour de matériaux de construction ‘’frelatés’’ sur le marché

Les services de la Direction de la concurrence et des prix d’Oran (DCP) ont lancé une vaste campagne de contrôle des matériaux de construction, après l’ampleur d’un phénomène de vente de matériaux aux normes douteuses de divers types qui ont inondé le marché local, en plus de la commercialisation illégale des matériaux, surtout quand il s’agit de l'absence de facturation, selon des sources concordantes.



Cette campagne de contrôle va toucher tous les points de vente de matériaux de construction à travers le territoire de la wilaya, et ce afin de réduire les abus et les violations de vente de matériaux de construction frelatés, un phénomène qui a connu une dangereuse propagation, et présente maintenant une grave menace pour les différentes installations à la wilaya, en particulier, pour ce qui concerne le ciment frelaté, qui est mélangé par de petites quantités de ciment avec des produits de couleur noire et est vendu sur la base que c’est du ciment, sans compter le sable, qui se vole en tonnes,  du sable des plages qui est salé, et lors de son utilisation dans la construction, tel que confirmé par un entrepreneur, ils présentent un énorme risque d’effondrement pour les constructions, tôt ou tard, du fait que l’effet du produit salé est à court terme et quand il est mélangé avec du ciment, ils ne peuvent pas tenir ensemble et exposent donc la construction à l’effondrement. Dans le même contexte, les enquêtes économiques lancées par les services de contrôle de la qualité et de la répression des fraudes ont permis, l'année dernière, à lever le voile sur de nombreux commerçants en  violation de la loi, où il a été saisi plus de 6 tonnes de ciment frelaté en plus d’une quantité de matériaux de construction sans facturation, ce qui a donc poussé la Direction du Commerce à mobiliser des équipes composées de 10 agents de contrôle pour bien surveiller  le marché des matériaux de construction et le mettre sous microscope, à travers toutes les 26 communes de la wilaya d’Oran, en particulier avec l’aggravation des points de vente parallèles et anarchiques des matériaux de construction, qui attirent une grande convoitise des clients en raison de leurs prix compétitifs,  sans tenir compte de leurs gravités pour les constructions.         

Touffik
Vendredi 6 Février 2015 - 16:45
Lu 342 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+