REFLEXION

DIRECTION DE L’EDUCATION DE TIARET : Des inspecteurs pédagogiques dénoncent certains dysfonctionnements

Un groupe d’inspecteurs de l’enseignement moyen et primaire se disent victimes d’un dysfonctionnement manifeste au sein de la direction de l’éducation de la wilaya de Tiaret. Installés dans le poste d’inspecteurs depuis le 15 septembre 2009, ils ne bénéficient pas des droits liés au poste occupé.



DIRECTION DE L’EDUCATION  DE TIARET : Des inspecteurs pédagogiques  dénoncent certains dysfonctionnements
lls perçoivent le salaire et toutes les indemnités liés à l’ancienne fonction. Le visa de validation par le service concerné n’a été fait qu’au mois de janvier 2011, la nomination prend effet à compter de la date du visa soit 16 mois après. Ils ne sont pas les seuls à subir cette procédure administrative, il ya des cas qui datent depuis 2007 et les procès-verbaux n’ont été visés que le mois de décembre 2010. Cette procédure que les inspecteurs qualifient de contraire à la réglementation les fait perdre tous leurs droits antérieurs. A cet effet, ils condamnent le silence des responsables concernés par l’application stricte de la procédure de nomination aux nouveaux postes et demandent d’être rétablis dans leurs droits. D’autres  part ces  inspecteurs dénoncent les  conditions  de  travail  qu’ils  estiment  déplorables ;  les  bureaux  ne sont pas  chauffés  et  ce depuis deux années. Un froid glacial sévit dans ces locaux.  La situation s’est dégradée ces derniers jours, suite à une coupure de l’électricité depuis un mois. L’obscurité vient s’ajouter au froid, ces cadres pédagogiques, ont des fois recours à la bougie pour éclairer les bureaux, au moment où d’autres employés de l’enseignement utilisent le réseau internet pour lire les journaux témoigne un inspecteur. Devant ce silence, ils ont préféré se faire écouter par « réflexion ». A signaler que les locaux occupés par ces inspecteurs sont alimentés en électricité à partir du CEM « Hamdani Malika », la coupure est survenue suite à l’exécution des travaux d’aménagement dans cet établissement. Le  directeur  de l’éducation mis  au courant de  cette  situation plusieurs  fois, se  contente  de  faire  des  promesses, le malaise perdure et toujours  rien à l’horizon. 

Fayçal
Samedi 29 Janvier 2011 - 23:01
Lu 1956 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+