REFLEXION

DIRECTION DE L’EDUCATION D’ORAN : Les retraités refusent d'évacuer les 1 500 logements de fonction

Les logements de fonction au secteur de l'éducation continuent de susciter beaucoup de controverses concernant leur exploitation par les concernés du secteur, à leur tête, les directeurs des établissements d'enseignement à travers les trois paliers, notamment les retraités et les groupes dont la durée d’exploitation de ces logements est terminée, et malgré cela, ils occupent le logement de fonction sans aucun droit.



En effet, le directeur de l’éducation a révélé à cet égard qu'il a été procédé jusqu’à l’instant à la récupération de 60 logements de fonction, parmi un total de 1560 logements sur le territoire de la wilaya, qui sont toujours exploités par les retraités et des enquêtes sur le terrain sont toujours en cours en ce sens, en soulignant que l’opération de récupération des logements de fonction se poursuit et leur attribution à ceux qui remplissent les conditions, en plus des efforts déployés par le Ministère de tutelle dans la réforme du système éducatif, et d'améliorer le rendement de l'éducation et d'éliminer les problèmes complexes du secteur, parmi eux, l’accaparation des logements de fonction par les retraités, particulièrement ceux qui possèdent un logement, ce qui a été dénoncé par la ministre de l'Éducation, Nouria Benghabrit à de nombreuses reprises. Cette dernière a insisté sur la nécessité d'évacuer les logements de fonction par les retraités qui se plaisent à les exploiter en dehors du cadre juridique en vigueur, malgré qu’ils possèdent des logements personnels, du fait qu’il a été recensé 20 logements de fonction occupés par les responsables du secteur qui ont refusé de les évacuer. Le dossier des logements de fonction a suscité après la décision  stricte du ministère de leur évacuation, beaucoup de controverses, tandis que certains syndicalistes ont souligné la continuité de l’opération d’exploitation des logements de fonction et même par des étrangers qui n’ont aucun rapport avec l'éducation, ce qui nécessite de frapper avec une main de fer pour les récupérer.

Touffik
Lundi 21 Décembre 2015 - 16:58
Lu 222 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+