REFLEXION

DIRECTION DE L’ACTION SOCIALE DE LA WILAYA : Plus de 500 SDF hébergés dans des structures d’accueil

La Direction de l'action sociale de la wilaya d'Oran a renforcé le dispositif de soutien aux couches sociales défavorisées. Au cours de cette année, près de 500 personnes sans domicile fixe, dont 347 mendiants, ont été installées dans les structures de la DAS.



Lors de la dernière vague de froid, une dizaine de  centres a été réquisitionnée pour offrir le gite et la nourriture à ces malheureux. Les services du Croissant-Rouge algérien qui ont participé activement à cette campagne de ramassage ont consacré l'essentiel de leurs interventions, à travers les rues de la capitale de l'Ouest, à l'assistance aux Subsahariens, qui errent sans but dans les rues. Mais le chiffre intéressant qui pourrait retenir l'attention est celui des mendiants recueillis sur la voie publique. Au cours des dix premiers mois de l'année, ce sont 347 mendiants qui ont été ramassés par les services de la DAS. 19 mendiants, récidivistes ont été traduits devant la justice et certains ont  écopé d'une peine de prison allant de 1 à 6 mois de prison. «Ces campagnes de ramassage de SDF sur la voie publique ne sont pas épisodiques ou conjoncturelles. Elles sont organisées à longueur d'année. Seulement au cours des périodes de grand froid, elles sont multipliées», affirme une source de la DAS. Pour elle, la direction de l'Action sociale (DAS) de la wilaya d'Oran, sur instruction du ministère de tutelle, a lancé une enquête sur le terrain pour recenser aussi bien les mendiants que les SDF qui sillonnent les rues de la ville. «Nous mettons sous surveillance les mendiants qui sont souvent accompagnés d'enfants, parfois en très bas âge et même des nourrissons. Ces mendiants professionnels les utilisent pour susciter la compassion des passants. Les services de la Direction de l'action sociale ont procédé, en étroite collaboration avec ceux du Samu social et de la Sûreté nationale, au ramassage de 347 mendiants depuis le début de l'année en cours. Ces mendiants ont été portés sur le fichier de wilaya», affirme notre source qui ne manquera pas de rappeler que depuis la pénalisation de la mendicité,  «ce fichier a permis de débusquer plusieurs personnes qui ne sont pas dans le besoin mais qui en ont fait un métier».
La difficile mission des centres d'accueil
Actuellement, Oran dispose en plus de Diar Rahma de Misserghine d'une dizaine de structures sociales qui sont sollicitées en période de grand froid pour abriter les SDF. «Leur mission n'est pas l'assistance ponctuelle car elles abritent des personnes du troisième âge, des mineurs ou encore des personnes malades. L'arrivée d'un grand nombre de SDF n'est pas sans créer de frictions entre les personnes vivant à longueur d'année dans ces centres et les nouveaux arrivants».
Cette action nécessite de grands moyens car il faut assurer à ces personnes aussi bien la nourriture que les soins ou la literie. Et c'est une charge pour les gestionnaires de ces structures qui voient leur action de solidarité appuyée par les dons de bienfaiteurs. La Caserne Benchaabane qui abrite les personnes du troisième âge voit ses effectifs exploser durant les campagnes de ramassage. «C'est un sureffectif qu'il faut savoir gérer et auquel il faut faire face. Gérer cette situation est difficile mais nous nous en sortons grâce surtout à la compréhension des pensionnaires permanents qui nous facilitent la tâche», affirme un responsable de cette structure qui abrite durant les autres mois de l'année une cinquantaine de personnes du troisième âge.  L'hospice pour personnes âgées de Saint-Hubert vit lui aussi les mêmes difficultés en hiver. Cette structure qui n'est pas équipée pour faire face au rush hivernal a appris au fil des années à prendre ses dispositions. «L'hospice n'est pas équipée pour ce genre d'actions, mais nous avons appris à le gérer au fil des années. 
Aujourd'hui, nous gérons cette situation avec beaucoup de réussite car nous prenons nos dispositions à l'avance affirme un employé de ce centre d'accueil.
 

Medjadji H
Mercredi 6 Février 2013 - 09:46
Lu 321 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+