REFLEXION

DIRECTION DE L'ACTION SOCIALE A ORAN : Recensement de 312 sans-abri, dont 18 enfants en l’espace d’une année



Il a été procédé au cours de l’année écoulée à l’identification de 312 sans-abri à travers le territoire de la wilaya d'Oran comme cela a été révélé par les statistiques de la Direction de l'action sociale à Oran, parmi eux, 217 hommes, 170 femmes et 18 enfants, ce qui reflète la propagation du phénomène des sans-abri à travers le territoire de la wilaya d’Oran, qui est considérée comme la deuxième plus grande ville algérienne aux dimensions touristiques et économiques. En effet, plusieurs  routes et ruelles sont envahies par des familles,  en particulier à proximité des marchés adjacents, des mosquées et d'autres infrastructures qui connaissent une forte affluence de cette frange de la société, où des femmes escortent quotidiennement des enfants et des bébés pour s’emparer des chaussées à longueur de journée, nuits et jours, en dépit des mesures prises par les services de la Direction pour atténuer le nombre de personnes sans-abri en les rassemblant et les plaçant dans des centres pour personnes âgées, mais ils retournent dès le lendemain vers la rue, une situation qui défigure complètement l’image de la wilaya d’Oran, classée parmi les  capitales de la zone euro-méditerranéenne, en particulier après avoir eu l'occasion d'accueillir les Jeux méditerranéens qui se tiendront à l’horizon de l'année 2021, mais le phénomène de la prolifération des sans abri, et de la mendicité à outrance à travers les rues et les quartiers de la wilaya, soulève beaucoup de questions face à ce problème qui n’a trouvé aucune solution au cours des dernières années. Ce qui a aggravé encore davantage les choses est la prévalence de la mendicité des ressortissants subsahariens, parmi eux des Maliens et des Nigériens, en particulier les jeunes enfants qui errent dans les rues et les routes pour faire appel aux propriétaires de véhicules, et de récolter des montants d'argent considérables. Alors, le phénomène de la mendicité sera-t-il éradiqué à l’avenir ?           

Touffik
Mardi 19 Janvier 2016 - 17:37
Lu 160 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+