REFLEXION

DILAPIDATION ET GASPILLAGE DE L’ARGENT DU PEUPLE : Le député Hadibi accuse Sonelgaz

Dans une lettre adressée au ministre de l'Énergie et des Mines M. Youcef Yousfi ce dimanche 21 août, le Député Mohamed Hadibi pour le mouvement En-Nahda a demandé l’ouverture d’une enquête, concernant les investissements et a demandé, qu’il y ait un suivi des projets de la Société Sonelgaz, en accusant les responsables de mauvaise gestion et d’être à l’origine du gaspillage de l'argent et ce, en violation des lois de la République.



DILAPIDATION ET GASPILLAGE DE L’ARGENT DU PEUPLE :  Le député Hadibi accuse Sonelgaz
Il s’est dit surpris de l’achat, par l’administration de la Sonelgaz en collaboration avec l’état l’électricité, à hauteur de 50 % des besoins nationaux au secteur privé et les autres au secteur public, alors que ce secteur est en mesure de couvrir les besoins du pays à 100 pour 100. En se référant à la question de l'investissement du secteur privé, le gouvernement leur a fourni des «concessions gratuites, sans respect de la législation existante dans ce domaine de la loi n ° 02-01 en date du 05 Février 2002 sur l'électricité et la distribution du gaz, et qui détermine la nature de l'intervention du secteur privé, écrit-il et ce en violation avec la loi de finances, il précise à ce sujet que le pourcentage de l'investissement pour ce qui est des capitaux étrangers, n’a jamais fait l’objet d’études de faisabilité crédible. " Il a cité, à titre d'exemple la centrale électrique de « Cherchel", ou la "Sonelgaz a payé près de 200 milliards par mois pour la station et ce depuis plus de vingt ans, en déclarant : « Nous savons que cette station, qui a été achevée, son montant n’a pas excédé les 700 millions de dollars et que la moitié a été versée en trois ans, alors que pour ce qui est du reste, celui-ci s'élève à plus de 9,3 milliards de dollars et c’est le partenaire étranger qui en est le seul bénéficiaire au dépend de l'Etat et de l'économie nationale. " « De l'argent a été donné à l'associé étranger gratuitement ajoutera-t-il, suffisant pour créer plus de 130 mille emplois permanents ou bien 47 000 petites entreprises, et qui auraient put employer plus de 200 mille travailleurs. " Selon Hadibi " La santé financière de l'entreprise est devenue fragile après une décennie et ce à la suite de l'absorption des profits par le secteur privé, menaçant ainsi les revenus annuels". Le député mettra aussi l’accent sur la mauvaise gestion des directeurs centraux qui sont en poste, et dont certains sont membres du conseil d'administration, et mettra en cause les chefs de succursales de la Sonelgaz, en les accusant , de corruption et d’abus de pouvoir, de gaspillage de fonds publics et pour terminer de violer la législation, et qui malgré tous les griefs retenus contre eux, ils sont toujours en activité.

C Djamel
Vendredi 26 Août 2011 - 11:14
Lu 432 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+