REFLEXION

DEVELOPPEMENT LOCAL : Les budgets de beaucoup de projets réajustés



«Mieux vaut finaliser les projets en injectant des enveloppes supplémentaires en réajustement que d’avoir des éternels chantiers et des projets non finis». Telle est la nouvelle politique de gestion de la wilaya d’Oran. Ceci ressort de la répartition du budget équipement de l’année 2014 dont vient de bénéficier la wilaya d’Oran. D’un montant de 26 milliards de D.A, la part du lion, soit 70,82% équivalant à 18,6 milliards de D.A., a été octroyée au réajustement. On notera que 64,55% de cette enveloppe ont été consacrés au réajustement du coût du projet du stade olympique.  Cette enveloppe de l’ordre de 12 milliards de DA servira à la réalisation de structures complémentaires au stade, entre autres, une piscine olympique, des terrains de sport collectif et terrains de tennis, un bassin d’initiation, une salle O.M.S de 300 places, des structures d’hébergement et autres. Le réajustement financier annoncé par le wali, lors de la réunion tenue  samedi dernier à l’hémicycle de la wilaya, permettra aussi de payer les entreprises ayant finalisé la réalisation de projets mais dont des avenants demeurent en instance. «Les entreprises ayant travaillé pour le compte de la wilaya seront payées», a déclaré le premier responsable de l’exécutif. 428 milliards de centimes sont en fait une rallonge pour le règlement des projets en situation impayée. Le wali a par ailleurs fixé comme échéance le mois de mars pour le lancement des projets neufs inscrits dans le cadre des PCD pour les communes. Pour les programmes PCD, une enveloppe de 1,615 milliard de D.A est consacrée. Une enveloppe dont le montant pourra croître, puisque le budget de wilaya est doté à longueur d’années d’enveloppes financières supplémentaires.   

Medjadji H.
Dimanche 26 Janvier 2014 - 17:19
Lu 126 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+