REFLEXION

DEVANT LE SILENCE DES POUVOIRS PUBLICS A TIARET : La pudeur des habitants offensée



Les occupants des logements mitoyens, au marché des fruits et légumes de Sonatiba dans la ville de Tiaret, se disent victimes des incorrections des vendeurs qui n’ont aucun respect pour les mœurs et offensent la pudeur des tiers. Leurs femmes et leurs filles, sont souvent agacées et ne peuvent plus circuler sans être harcelées. Leurs cas, ont été soulevés aux responsables concernés, restés jusque là sans réaction effective pour protéger ces citoyens dans leurs domiciles dont l’inviolabilité est garantie par la loi fondamentale du pays. Devant le silence des pouvoirs publics, les riverains n’ont pas trouvé mieux que de barrer les ruelles par des bâches pour éviter les jets d’ordures et les restes de leurs marchandises devant leurs portes, par ces vendeurs face auxquels la loi parait inefficace.

Fayçal
Vendredi 26 Août 2011 - 10:46
Lu 220 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+