REFLEXION

DEVANT LA PENURIE DE CERTAINS MEDICAMENTS A TIARET : Vente de médicaments sans vignettes



Un malaise commence à se faire sentir au sein de la population de la wilaya de Tiaret suite à la rupture de stock de certains médicaments. Les malades chroniques expriment leur angoisse due à cette pénurie et se disent menacés dans leur santé. L’insuline, l’ex-force, le fungizone, les contraceptifs et HPV pour enfants sont presque introuvables sur le marché, selon une source généralement bien informée. D’autre part, des individus procèdent à la vente des médicaments rares démunis de leurs vignettes à des prix exorbitants. Si l’indisponibilité des médicaments destinés aux malades chroniques augmente leur souffrance et menacent leur vie, la rareté des contraceptifs, et selon des connaisseurs, perturbe la politique d’espacement des naissances qui, à son tour, accélère le taux galopant de la croissance démographique dans le pays. Cette pénurie ouvre grand la porte devant les spéculations et à la mauvaise interprétation de cette rupture. Les responsables concernés sont interpellés pour une meilleure prise en charge des malades chroniques et de la commercialisation des médicaments.

Fayçal
Samedi 14 Mai 2011 - 11:35
Lu 283 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+