REFLEXION

DETRITUS DE TOUTE NATURE JONCHANT LES RUES : Le centre-ville, un dépotoir à ciel ouvert !



Finalement, le centre-ville semble se transformer en un véritable dépotoir à ciel ouvert après chaque fête religieuse ; les marchands occasionnels insouciants ont tout abandonné dont les étals de fortune, les cartons de toutes formes, et de multiples sachets sur les ruelles adjacentes où ils se livraient à leur commerce informel. Certaines rues de la ville demeurent presque obstruées par les dépôts, qui gênent la circulation piétonne et automobile. Cette fâcheuse habitude qui se répète annuellement a des conséquences assez désastreuses et portent atteinte à l’image de la perle de la Méditerranée en pleine saison estivale et où elle reçoit des centaines d’estivants venant de tous les coins du pays. Ces dépôts de détritus ne paraissent point être ramassés par les éboueurs qui se contentent juste de collecter les ordures ménagères. A présent, il est temps d’évacuer dans les meilleurs délais tous ces dépôts   pour fluidifier la circulation devenue si lourde par leur présence. 

L.Ammar
Mercredi 13 Juillet 2016 - 18:41
Lu 211 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+