REFLEXION

DETOURNEMENT DU COUFFIN DE RAMADHAN : Des élus de Safsaf entendus par la gendarmerie



Nous avons appris de sources fiables que les adjoints de l’ex-maire de Safsaf, écarté pour une affaire de justice, ont été entendus par les éléments de la gendarmerie dans une nouvelle affaire concernant le détournement de couffins de Ramadhan, des quotas de l’année 2014 et 2015. Selon nos informations, l’ex-maire et ses deux adjoints les dénommés, ‘’O.B et D.D’’, ainsi que le chef du parc de la Commune de Safsaf ont été auditionnés par la brigade de gendarmerie au sujet d’une plainte des citoyens les accusant d’être derrière la disparition d’un grand nombre de couffins de ramadhan. Selon certaines sources, la DAS avait attribué à l’ancien maire durant le ramadhan de l’année 2015, une quantité de 190 couffins qui devraient être distribués aux pauvres de la Commune. Ce dernier aurait stocké une quantité dans son domicile et transféré la quantité restante au magasin de la Commune, tout en responsabilisant ses deux adjoints de la mission de la distribution de ces couffins. Mais les choses ont mal tourné et la population, privée de ce droit, s’est plainte aux gendarmes. Ainsi, une enquête est ouverte par la gendarmerie pour éclaircir les dessous de cette honte … des élus qui s’accaparent des aides de l’Etat, destinés aux pauvres. Quelle honte !           

Riad
Dimanche 24 Janvier 2016 - 18:02
Lu 234 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+