REFLEXION

DETOURNEMENT DE 7 MILLIARDS A LA BEA DE MOSTAGANEM : L’ancien directeur de l’agence derrière les barreaux

Une nouvelle affaire de malversation vient d’éclater au niveau de la BEA de Mostaganem sise au centre-ville. Le pot aux roses a été découvert par le comptable H.C, après le départ de l’ancien directeur, appelé à exercer d’autres fonctions dans la wilaya d’Oran. Il s’agit d’un détournement de 7 milliards de centimes.



DETOURNEMENT DE 7 MILLIARDS A LA BEA DE MOSTAGANEM : L’ancien directeur de l’agence derrière les barreaux

En effet, l’ancien directeur de cette agence bancaire a été présenté devant le parquet de Mostaganem pour répondre du chef d’inculpation de détournement de deniers publics. Les faits de cette scabreuse affaire  remontent à plus d’un mois.  Au cours d’une opération de contrôle, le comptable H.C, a découvert que le compte de l’un des clients de la banque qui n’est autre qu’un industriel local, était à découvert, mais  bénéficiait de certaines  largesses de l’ancien directeur  de manière à lui permettre d’effectuer des opération d’achat par l’octroi de chèques bancaires dûment visés, alors que le compte n’était pas alimenté. C’est ainsi, qu’il a été découvert que plusieurs opérations  aux sommes  colossales ont été opérées  illégalement au profit de cet industriel. Avisé, le nouveau directeur et devant l’ampleur du problème,  a immédiatement saisi sa tutelle pour  dépêcher une commission d’enquête à l’effet  de mettre à jour les tenants et les aboutissants de cette affaire. Aussitôt la direction générale, aurait dépêché deux inspecteurs pour prendre le dossier en main. Sur les lieux, tous les faits mentionnés dans le rapport du directeur, étaient vérifiés et confirmés par les deux enquêteurs d’Alger et éventuellement transmis à la tutelle. Sans plus tarder, le président directeur général  (PDG) de la B.E.A a ordonné le  dépôt de plainte à l’encontre de l’ancien directeur et ses éventuels complices. Les  premières conclusions de l’enquête menée par la police judiciaire, ont abouti à l’arrestation de l’ancien directeur, qui a été présenté par devant le procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Mostaganem, qui l’a écroué. Notons par ailleurs et selon notre source que l’enquête suit toujours son cours, pour l’identification d’éventuels complices ou la découverte d’autre malversations, du fait  que plusieurs personnes suspectes sont dans le collimateur de la police. Nous avons appris, que plusieurs clients se sont plaints, de  ne pas avoir bénéficié de leur taux d’intérêt initié par la banque en matière de dépôt de fonds. Un chef de service serait impliqué également dans le détournement de fonds, eu égard au train de vie qu’il mène en s’offrant une villa  évaluée approximativement à trois milliards de centimes.   Cette nouvelle affaire ressemble à celle qui a éclaté, rappelons-le,  dans une autre banque publique où son PDG aurait été entendu par la justice, pour une affaire   de plusieurs centaines de milliards octroyés à un autre industriel.


Riad
Mardi 18 Janvier 2011 - 11:04
Lu 1836 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+