REFLEXION

DETOURNEMENT A LA D.O.U DE SAIDA : Un trou de 11 milliards aux œuvres universitaires



DETOURNEMENT A LA D.O.U  DE SAIDA : Un trou de 11 milliards aux œuvres universitaires
Selon des informations concordantes, un rapport détaillé concernant un détournement de près de 11 milliards de centimes au préjudice de la direction des œuvres universitaires de la wilaya de Saida, vient d’être remis au commandement du groupement de la gendarmerie nationale de la wilaya de Saida. En effet, les éléments de la gendarmerie n’ont pas mit beaucoup de temps dans leurs investigations pour délimiter les responsabilités de chacune des parties ayant causé un énorme préjudice au contribuable grâce aux pratiques frauduleuses et peu catholiques des ex- responsables des œuvres universitaires. A noter que le nouveau D.O.U qui a pris ses fonctions au courant du mois d’octobre de l’an dernier dans une atmosphère pleine d’agitation et de troubles fomentés par les parrains des étudiants qui ont pu manipuler ces derniers comme des marionnettes pour l’empêcher de prendre ses nouvelle fonctions, avait aussitôt mis hors d’état de nuire les ex directeur des cités de Soumam , Benalioua Mohammed et celui de la cité de Ain el hadjar , Torchi Mohammed sachant que le directeur général des œuvres universitaires s’est lui-même occupé du cas de son premier subordonné dans la wilaya de Saida en déposant une plainte judiciaire en bonne et due forme pour mauvaise gestion. Pis encore, c’est le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, monsieur Rachid Hraoubia qui a personnellement instruit son D.G des O.U pour une telle action judiciaire. A noter que pas moins de 11 milliards ont été détournés et dilapidés dans ces deux cités universitaires à elles seules et que ce montant est censé être revu à la hausse si l’enquête de la gendarmerie toucherait sereinement et sérieusement d’autres cités et la direction de wilaya. Ainsi, le dossier noire du transport des étudiants est à lui seul un document à lourdes charges contre les responsables incriminés durant le cursus universitaire 2008-2009 quant une convention fictive et des plus illégales d’un montant de 3,9 milliards de centimes fut conclue dans des conditions obscures avec un prestataire résidant à Alger mais qui réclame actuellement une facture de transport des étudiants dans 12 bus, soit 05 bus en plus et une dette globale de 13 milliards de cts ?Affaire à suivre.

Kada Bilal
Vendredi 20 Août 2010 - 11:17
Lu 1250 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+