REFLEXION

DES RALENTISSEURS NON CONFORMES AUX NORMES UNIVERSELLES A MOSTAGANEM : Du Dos d’âne au dos de chameau ?



DES RALENTISSEURS NON CONFORMES AUX NORMES UNIVERSELLES A MOSTAGANEM : Du Dos d’âne au dos de chameau ?
Des ralentisseurs sont érigés ces derniers temps sur des trancons des routes nationales, ainsi que dans certains quartiers de la ville de Mostaganem, pour parer certes aux dangers que laisse planer l’intense trafic routier sur les riverains, néanmoins les ralentisseurs en bitume qu’on a élevés sont surdimensionnés en hauteur et font faire aux usagers une traversée périlleuse pour les automobilistes ce qui met, en tout cas à mal les milliers de véhicules qui empruntent ces routes à grande circulation extrêmement saturée Selon le constat, même en largeur, les ralentisseurs sont loin de répondre aux normes universelles. Des usagers déplorent que ces obstacles conçus pour imposer une vitesse modérée ne soient pas seulement posés pour protéger les habitants mais pour pénaliser cruellement tous ceux qui traversent quotidiennement ces routes. A quel «prix » aura-t-on finalement installé ces dos de chameau lorsque des milliers d’usagers doivent sacrifier leur carter ou un autre organe de direction ou de suspension à chaque passage ? Alors ne peut-on pas peut-être poser des ralentisseurs étudiés répondant aux normes ? L’idéal serait qu’on oblige les chauffards à plus de limitation de vitesse en agglomération sans pour autant créer une autre cause d’embouteillage et une source d’usure prématurée de pièces détachées à nos concitoyens. Faut-il rappeler que la pièce est importée en devises et reste excessivement chère aux Algériens dont le pouvoir d’achat est laminé par l’inflation ?

T.B.Aek
Mardi 22 Juin 2010 - 10:25
Lu 950 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+