REFLEXION

DES PRODUITS MAL CONSERVES SUR LES ETALS A MOSTAGANEM : Des commerçants indélicats pointés du doigt

Hier, dimanche 15 mars 2015 à l’occasion de la journée internationale des droits des consommateurs, fut un moment de réflexion et de sensibilisation des citoyens sur le danger potentiel de certains produits alimentaires sensibles, tels les laitages, les viandes et autres. À l’exemple de certains commerçants grossistes de la ville de Mostaganem qui mettent des plaquettes entières de yaourts à même le sol et hors comptoirs frigorifiques à l’insu des services du contrôle d’hygiène de la wilaya.



Dans un discours devant le Congrès américain, le 15 mars 1962, le président américain J.F. Kennedy avait énoncé les quatre droits fondamentaux du consommateur : droit à la sécurité, droit à l'information, droit de choisir et droit d'être entendu. L’autre atteinte aux droits des commerçants, la plaie de la fraude au pesage des articles de vente en vrac. De nombreux  commerçants indélicats tels le marchand des fruits et légumes, mais aussi l'épicier, le boucher, le boulanger, le bijoutier et bien d’autres, à travers des souks et marchés dans la wilaya de Mostaganem continuent d’utiliser des instruments de mesure qui ne répondent pas aux prescriptions réglementaires. Alors que d’autres trichent  carrément sur le poids en se servant de balances électroniques ou automatiques ‘’trafiquées’’ par ces commerçants véreux et sans scrupules. Le consommateur se retrouve ainsi pénalisé et rares sont  ceux qui s’en rendent compte de cette tricherie. Ils n'ont cure des infractions qu'ils commettent vis-à-vis de la loi, et ce, en déréglant l'instrument dans le but de grignoter cent ou deux cents grammes au client. Une pratique malhonnête qui a déclenché, plusieurs fois, des querelles entre vendeurs et clients. Aussi, d'aucun ont remarqué que d'autres tricheurs utilisent des étalons de poids ne répondant pas aux normes d'étalonnage, comme les boîtes de conserve et autres sachets de sel ou sucre en sachet. Une situation qui interpelle plus que jamais les  responsables compétents pour sévir contre ces tricheurs qui restent réfractaires à la Loi.

B. Houssem
Dimanche 15 Mars 2015 - 18:14
Lu 479 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+