REFLEXION

DES PRODUITS AVARIES DISTRIBUES PAR L’APC D’AIN EL BIA : 2530 Couffins non-conformes



DES PRODUITS AVARIES DISTRIBUES PAR L’APC D’AIN EL BIA : 2530 Couffins non-conformes
Des produits avariés distribués par l’APC d’Ain El Bia, 2530 packs de denrées alimentaires ont été distribués à Ain El Bia, une commune se trouvant dans une situation de blocage depuis huit mois à la suite de la motion de retrait de confiance à l’actuel P/APC déposée par huit élus. Selon des sources concordantes, le marché du couffin du mois de Ramadhan d’un montant de 400 millions de cts a été attribué à un ami proche du maire sachant que le cahier des charges exigeait l’approvisionnement des produits à large consommation comme suit pour chaque pack un sac de farine de premier choix de 10 KG, 5 litre d’huile de table, un sachet de raisins secs de premier choix et autre produits de première nécessité, jusque là, on ne peut rien dire, mais lors de la distribution des packs, il s’est avéré que le cahier des charges n’a pas été respecté, il a été transgressé par l’actuel maire Kebaili Mohamed. Ainsi, les bénéficiaires ont constaté que le sac de farine ne contenait que deux kilos du troisième choix au lieu d’un sac de 10 Kilogrammes et de premier choix, l’huile de table de 2 litres au lieu de 5 et des raisins secs dans un état de péremption très avancé. Il convient de rappeler que la commission sociale de l’APC d’Ain El Bia ne s’est pas réunie pour délibérer et déterminer le montant du couffin, même si on estime qu’il a été évalué à 2000 DA l’unité et sachant que trois soumissionnaires étaient en course pour ce marché mais le P/APC a pris une décision unilatérale d’attribuer ce marché à son ami qui n’a pas fait éclater un nouveaux scandale au niveau de cette APC déjà paralysée au vu et au su des autorités locales qui continuent d’observer le mutisme devant les dépassements des élus locaux au niveau de plusieurs assemblées communales comme ce fût le cas au niveau de l’APC de Bir El Djir, la semaine dernière où environ cent couffins ont été détournés par des élus au détriment des familles nécessiteuses, selon les dires d’un responsable au niveau de cette APC, ce genre de pratiques n’est pas exclusif à Aîn El Bia ou Bir El Djir mais à d’autres communes que compte la wilaya ou les lots de packs alimentaires au profit des familles démunies ont été refusés pour non respect des cahiers des charges qui stipulaient quemontant du couffin que le montant devait être de 3000 DA. Les fournisseurs en convenance avec certains élus sans scrupules, usuriers et véreux, sans vergogne qui préfèrent priver des familles nécessiteuse de certains produits de consommation pour se remplir les poches durant ce mois de piété et de miséricorde au vu et au su des autorités locales qui n’arrivent pas à gérer ce dossier .

N.Bentifour
Vendredi 20 Août 2010 - 11:17
Lu 894 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+