REFLEXION

DES PECHEURS EN COLERE : Une nouvelle marée noire menace les plages de Skikda



Dans la région côtière de Skikda, une marée noire s’étend à perte de vue, à quelques kilomètres de la plage. Il y a une semaine, une fissure dans une canalisation a permis au pétrole de s’échapper dans la Méditerranée. Les pêcheurs affirment que la fuite continue et que la marée noire s’aggrave. De leur côté, les autorités minimisent les conséquences de l’incident. Ce nouvel accident lié aux hydrocarbures, dans la région côtière de Skikda est une véritable menace pour la faune et la flore.Un bateau vient de rentrer au port. Sur le pont, pas de poisson mais un énorme baril rempli de pétrole. « Tous les bateaux sont rentrés. On ne peut pas pêcher. La nappe est très grande ; elle s’étend à perte de vue. A 10km de la plage, il y a du mazout sur 150m de large. On sent une forte odeur », affirme un pêcheur.Les marins ont rapporté du pétrole avec eux pour le montrer aux autorités et demander des explications. Car depuis une semaine, le pétrole continue de fuir alors que les responsables assurent que l’incident est maîtrisé. Hocine Bellout, président du Comité national des marins pêcheurs, s'insurge.                    

Ismain
Dimanche 10 Février 2013 - 10:01
Lu 189 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+