REFLEXION

DES FOUS DANGEREUX EN LIBERTE A MOSTAGANEM : Une menace pour la sécurité des citoyens



Les malades mentaux, qui souffrent de troubles de caractère, restent des dangers publics qui menacent la sécurité des citoyens, et sont pénalement irresponsables des actes qu’ils peuvent commettre. En ville, beaucoup de ces malades circulent librement et semblent n’attirer l’attention ni des pouvoirs publics, ni celle de leurs familles qui ne s’inquiètent guère de leur absence du domicile. Certains de ces fous n’hésitent point à agresser les citoyens, quelques uns se sont présentés au siège du journal, pour nous signaler une agression qui a lieu aux « 03 ponts » publiquement et dont les victimes n’étaient que de malheureuses passantes qui étaient sauvagement malmenées par un fou qui a surgi brusquement et les a rouées de coups à l’aide d’un bâton et les a insultés sans aucune raison. De tels actes sont devenus « une monnaie courante » que beaucoup de citoyens et citoyennes payent quotidiennement à ces malades que le silence des uns, poussent à nuire davantage à la société. Ces malades disposent de lieux spécialisés (centre hospitalier de psychiatrie) où ils reçoivent un traitement et, ne quittent ce dernier que gueris. Aujourd’hui, il est tant que ces fous soient dignement pris en charge au lieu d’errer de coin en coin, en semant la pagaille et en agressant les gens.

L. Ammar
Lundi 14 Juin 2010 - 11:37
Lu 607 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+