REFLEXION

DES EX-MINISTRES IMPLIQUES DANS LA CONFECTION DE LISTES DE LOGEMENTS SOCIAUX : Belaiz ordonne au wali d’Alger d’ouvrir une enquête



Le nouveau wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, aurait éliminé des centaines de noms portés sur les listes des bénéficiaires de logements toutes formules confondues, prévues pour être distribués prochainement selon des sources concordantes. Le wali d’Alger sur ordre du ministre d’Etat, ministre de l’intérieur et des collectivités locales, M. Tayeb Belaiz, aurait instruit ses services à ouvrir une enquête sur les scandales et les abus concernant  des bénéficiaires de logements  subventionnés et impliquant des ex cadres  et responsables parmi eux des ex-ministres, selon les  mêmes sources, qui ajoutent que la raison ayant entrainé le retard de l’opération de distribution de logements sociaux visant l’éradication de l’habitat précaire et anarchique dans la capitale et dont le gouvernement a fourni environ 24 mille logements, serait que le nouveau wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, a enregistré un nombre important de violations, d’abus et d’opérations de fraudes, y compris  l’introduction de centaines de noms résidant à l’extérieur de la région  géographique de la capitale sur les listes de bénéficiaires dans un certain nombre de communes de la wilaya d’Alger avec de faux certificats de résidence. Les mêmes sources ont ajouté qu’un certain nombre d’ex responsables, y compris des ex-ministres auraient été impliqués dans ces violations par l’introduction d’un certain nombre de leurs proches et de leurs connaissances sur les listes des bénéficiaires de logements sociaux qui devraient être distribués bientôt par plus de 11 communes de la wilaya d’Alger. Selon toujours les mêmes sources, le ministre d’Etat, ministre de l’intérieur et des collectivités, Tayeb Belaiz aurait demandé l’ouverture d’une enquête approfondie sur cette affaire, d’autant plus que le nouveau gouvernement a adopté un projet de loi de lutte contre la bureaucratie et la corruption, considérant cette dernière comme une priorité. Et dans ce but, aux yeux du premier ministre, il sera procédé à la réforme de la fonction publique et à la modernisation d’un gouvernement.             

Touffik
Vendredi 13 Décembre 2013 - 17:04
Lu 300 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+