REFLEXION

DES ENFANTS MALADES DE LEUR EDUCATION EN ALGERIE : Ces enfants qui tuent !

Les témoignages de l’enquête des services de la police crient la souffrance, mais ils montrent aussi la difficulté que tous éprouvent à situer l’origine de la délinquance. Pour certains psychanalystes, la réponse est claire : la délinquance vient de l’éducation et surtout de la démission des parents. Or, consentir à ce qu’un enfant de 3 ans vole un œuf, c’est accepter qu’il vole un bœuf quand il sera devenu assez grand pour le faire !



DES ENFANTS MALADES DE LEUR EDUCATION EN ALGERIE  : Ces enfants qui tuent !
Les enfants de plus en plus impliqués dans des meurtres. Les services de la police ont recensé 17 homicides volontaires commis par des enfants au cours de l’année 2012. Lors d’une conférence de presse tenue hier à la Safex, à Alger, la commissaire divisionnaire Mme KheiraMessaoudène a tiré la sonnette d’alarme, affirmant que l’implication d’enfants de moins de 15 ans dans des meurtres n’a jamais été enregistrée auparavant. Pour elle, il s’agit d’un phénomène nouveau qui renseigne sur l’ampleur de la violence et de la délinquance urbaine qui touche de plein fouet des catégories d’âge de plus en plus jeunes. Ces meurtres sont une preuve supplémentaire de la banalisation du crime. «Une simple dispute se termine par un assassinat, c’est effrayant !» souligne-t-elle, reconnaissant que la situation est des plus inquiétantes et nécessite l’implication de tout le monde, en premier lieu la famille, de plus en plus démissionnaire. «Un mineur reste sous la responsabilité juridique parentale, surtout quand son âge ne dépasse pas 13 ans», précise-t-elle. La commissaire divisionnaire indique que 75% des enfants impliqués dans des affaires de délinquance ont été remis à leurs parents. Les autres ont été présentés devant le juge.
Le rôle des parents est essentiel
L’enfant n’a pas besoin de leçons de morale mais d’une présence continuelledes parents dès son plus jeune âge et à propos des choses les plus infimes du quotidien. Dès lors, si celui-ci ne dit mot (sous prétexte que l’enfant est encore petit ou la chose pas grave), il est supposé consentir. Or, consentir à ce qu’un enfant de 3 ans vole un œuf, c’est accepter qu’il vole un bœuf quand il sera devenu assez grand pour le faire !Et bien , lorsqu’on a une culture trop occidentalisé,qu'on donne à regarder a ses enfants de 7ans des films d'actions sur la mafia, le meurtre, et que la télé est dans toute les chambreset que les vertus de l'éducation morale n'est plus enseignée  ni à l’école ni à la maison il faut s’attendre aux pires de la part de nos enfants.
 

Ismain
Jeudi 28 Février 2013 - 00:00
Lu 746 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+