REFLEXION

DES ELUS ET DES FONCTIONNAIRES EN SEJOURS FAMILIAUX A L'ETRANGER "BENIDORM ESPAGNE" : Qui finance les vacances dorées de ces responsables d’Oran ?

Ils sont plusieurs cadres, élus, responsables locaux et autres commis de l’état à bouder les plages d’Oran et celles du pays durant la saison estivale.



DES ELUS ET DES FONCTIONNAIRES EN SEJOURS FAMILIAUX A  L'ETRANGER "BENIDORM ESPAGNE" : Qui finance les vacances dorées de ces responsables d’Oran ?
Chaque année, ce sont les mêmes qui partent en vacances à l’étranger, pour passer des vacances dorées sur les sables des belles plages européennes. Notamment la plage de Bénidorm en Espagne. Des vacances chères payées en euros, dans des complexes touristiques reconnus pour leurs prestations hors de prix. Généralement, nos chers responsables se paient des dépendances privées, dont des villas de particuliers et autres. Les agences touristiques s’étant de plus en plus, spécialisées, dans les sous-locations et autres créneau lucratifs. Certains autres ayant acquis des biens immobiliers, passent des vacances à l’abri et passent même les clés à d’autres connaissances, histoire de faire grandir le réseau des connaissances et des affaires surtout. Les courtiers de la justice, des affaires, de l’administration y ont trouvé l’endroit idéal pour raffermir leurs liens. La principale destination de ces élus et responsables locaux, est l’Espagne où les formules sont diverses et surtout discrètes. La question, qui revient sur toutes les lèvres, comment ces élus et ces cadres de l’état, qui ne perçoivent pas des salaires aussi importants, peuvent-ils se payer des vacances aussi dorées ? Si on s’amuse à faire des calculs les plus complaisants, on ne pourrait parvenir à justifier les déplacements d’un seul de ces cadres. Or, ces derniers ne se déplacent pas seuls, ils partent en famille à l’étranger, certains en Espagne et d’autres à Dubaï et d’autres vers des destinations plus clémentes. Mais comment ces responsables locaux, fonctionnaires et autres élus parviennent-ils à supporter autant de frais ? Selon des estimations approximatives établies, par des connaisseurs, un tel voyage pourrait coûter, entre 6000 et 10000 euros. Si on fait le change en dinar, le seuil minimum établi pour voyager chaque année en famille en Espagne et ailleurs cela revient à plus de 75 millions de centimes. Qui pourraient épargner plus de 50 millions par an, avec un salaire mensuel plafonné à 60.000 da ? C’est vraiment ridicule. Ce serait plutôt prendre les gens, pour des arriérés mentaux. Du temps de feu Houari Boumédiène, la fameuse phrase « D’où tiens-tu cela ? » illustrait une réelle volonté, de l’état de lutter efficacement, contre la corruption et les tares de gestion. Les corrompus, ne s’affichaient pas autant qu’aujourd’hui, ni ne narguaient les citoyens, qu’ils sont sensés servir et protéger. Mais aujourd’hui, Houari Boumédiène n’est plus là, malheureusement.

Medjadji H
Mercredi 27 Juillet 2011 - 09:10
Lu 1165 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+