REFLEXION

DES DESCENTES DE POLICE A SIDI BEL ABBES : Arrestation de 64 repris de justice et de 24 individus en possession de stupéfiants



Le bilan des activités des services de sécurité de Sidi Bel Abbès du mois écoulé recense  l’arrestation de 64 repris de justice, lors des opérations de coup de poing entamées dans les rues et les agglomérations urbaines de la ville du chef-lieu. Les mis en cause ont été appréhendés parmi un nombre global de 1913 personnes suspectées conduises au siège de la Sûreté, dont l’examen a dévoilél’inculpation des contrevenants dans des délits antécédents. Par ailleurs, 24 personnes ont été épinglées pour possession et commercialisation de drogues, suite aux investigations des éléments du service de lutte contre les stupéfiants qui ont pu mettre fin à leurs activités malsaines qui empoisonnent la société, entre autres110 cas de délits et agressions contre les citoyens ont été recensés le mois dernier, faisant état d’arrestations de 138 inculpés, conduits vers le parquet de Sidi Bel Abbès, dont 40  d’entre eux ont été écroués sur ordre du procureur général de la République. Les délits et atteintes aux biens d’autrui ont été de 132 affaires durant ladite période, avec un nombre de 118 individus  qui y sont impliqués ont comparu devant le procureur général de la République, qui a ordonné de mettre 61 personnes sous mandat de dépôt, et les autres ont bénéficié de citations directes. Dans le même contexte, 57 affaires d’atteintes aux biens publics ont été enregistrées, avec un nombre d’inculpés qui s’élève à 72 personnes, dont 42 ont été placées sous mandat de dépôt et les autres ont bénéficié de citations directes après leur transfert au parquet de Sidi Bel Abbès. Il est à noter que le taux des crimes de meurtre a enregistré une hausse considérable au niveau local, faisant cinq incidents sanglants le mois écoulé parmi les 12 crimes recensés depuis le début de l’année en cours, à savoir que les facteurs répandus dans ces délits demeurent la détention d’armes blanches et la consommation excessive de boissons alcoolisées.  Dans le même contexte, les policiers ont procédé à plusieurs opérations de saisie durant le mois de septembre dernier, et à mettre la main sur des milliers de bouteilles de vin destinées au commerce informel, sans facturation ni registre de commerce, à l’exemple de la saisie de 4130 unités de boissons alcoolisées suite au déplacement des services de l’ordre vers des lieux dans les quartiers de Sidi Bel Abbès, suspectés d’être des abris aux malfrats dans la vente de boissons alcoolisées sans respect au règlement.          

 

M. Souhil
Vendredi 9 Octobre 2015 - 16:55
Lu 101 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+