REFLEXION

DES CANDIDATS ADMIS AURAIENT ETE REMPLACES PAR D'AUTRES AJOURNES : Polémique à la direction des affaires religieuses de Mostaganem



La Direction des affaires religieuses de la wilaya de Mostaganem est au cœur d’une polémique, après le changement des résultats définitifs de l’opération de promotion au grade d’imam enseignant. Selon un rapport de la commission  de parité de la Direction des Affaires religieuses et Wakfs en tant qu'organe juridique qui a supervisé l’opération de promotion pour  52 employés au grade d’imam enseignant  et qui répondent aux exigences d'ancienneté pour  concourir pour quatre postes  de grade imam enseignant , cette opération qui a débuté le 1er  Décembre  du mois dernier et qui s’est déroulée  en toute transparence et en présence de représentants de l’employeur  et ceux de l'administration et sous l’égide  du directeur du secteur de wilaya, alors que les dossiers ont été bien traités  et la sélection des candidat admis était selon les conditions d'ancienneté  selon la même source. Par ailleurs, au quinzième jour du même mois, la commission de parité a été convoquée  par l’administration de la direction pour la signature de la liste finale, mais à sa grande déception a été surprise par d’autres résultats que ceux approuvés par elle-même  où les candidats admis auraient été remplacés par des candidats ajournés, ce qui pose plus de points d'interrogation sur cette affaire.  Et selon le même rapport, l’un des membres de la commission  de parité  aurait été sollicité de signer les listes sans qu’il soit informé que les résultats ont été modifiés. Ce dernier a adressé une lettre au directeur des affaires religieuses de son  désaveu  vis-à-vis de sa paraphe sur les listes ajoute la même source. Le rapport indique que la commission de parité rejette toute liste affichée   et n’accepte  aucun recours contre sa crédibilité en vertu des lois et décrets qui déterminent son travail et ses tâches. Selon les mêmes sources, le changement de la liste finale des candidats  serait déroulé d’une manière confuse par les responsables  de la Direction, ce  qui aurait poussé les membres de la Commission à   demander l'intervention du ministre et du wali  de la wilaya de Mostaganem pour enquêter sur l'affaire et mettre un terme à ces scandales qui se produisent dans des concours  d’emploi.                 

Gana Yacine
Lundi 5 Janvier 2015 - 17:15
Lu 225 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+