REFLEXION

DES BANDES RIVALES S’AFFRONTENT A ECKMÜHL : La violence se propage dans les quartiers d’Oran



DES BANDES RIVALES S’AFFRONTENT A ECKMÜHL : La violence se propage dans les quartiers d’Oran
La violence ne cesse de prendre de l’ampleur en ce mois de Ramadhan 2011. Les agressions et les vols se multiplient à une vitesse incroyable et ce, malgré l’impressionnant dispositif mis en place pour sécuriser le centre ville. Depuis le début du mois sacré, la violence dans la cité a fait plus d’une soixantaine de victimes, dont certaines sont dans un état grave. Du fait d’un déséquilibre probable dans la répartition des effectifs des services de sécurité, beaucoup plus concentrés dans le centre et les quartiers immédiats, la violence prend des formes et proportions inquiétantes, autant durant la nuit qu’au grand jour. Dans le quartier Eckmühl, la violence a sorti cette paisible zone de sa quiétude et de son ambiance familiale. Plus précisément, dans la place des frères Hadjal, ex point Carré des batailles rangées sont menées avec une rare violence entre des bandes rivales qui s’affrontent au cours de la nuit, en toute impunité. Des blessés sont enregistrés parmi les éléments de ces deux bandes. A l’origine de ces affrontements entre jeunes d’Eckmuhl et ceux de Derb, une sombre histoire de dispute entre deux jeunes des deux quartiers. Une histoire qui a mal tourné et qui risque d’embraser les riverains, abandonnés à leur propre sort.

Medjadji H
Mardi 9 Août 2011 - 09:44
Lu 519 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+