REFLEXION

DEPUIS LE DEBUT DE CETTE SAISON HIVERNALE : Décès de 14 personnes asphyxiées par le gaz



Le nombre de victimes à cause des inhalations de gaz a considérablement augmenté, ces derniers temps, à Oran où le mauvais temps, accompagné d'une vague de froid qui sévit actuellement dans plusieurs wilayas du pays a poussé à la grande utilisation de différents types d'appareils de chauffage afin de maintenir une température appropriée, que ce soit à la maison ou dans le lieu de travail, ce qui provoque chaque année, beaucoup de victimes en raison des asphyxies dus aux fuites de gaz à partir de ces faux appareils de chauffage de très mauvaise qualité qui inondent les marchés du pays. En effet, à l’approche de chaque saison d’hiver, une forte demande pour l’acquisition des appareils de chauffage est enregistrée par les citoyens, qui sont souvent mis en garde  par les services de la protection civile de la wilaya d’Oran, sur la mauvaise utilisation des divers dispositifs de chauffage, que ce soit, pour ceux qui fonctionnent au gaz de ville ou au gaz butane étant donné que ce sont des appareils dangereux et mortels. Des sources médicales ont révélé que les hôpitaux à Oran ont enregistré 14 décès par suffocation au dioxyde de carbone émis par les appareils de chauffage depuis le début de l'hiver alors que le dernier incident a été enregistré en fin de la semaine dernière au quartier ‘’les olives’’ (Zitoune), où trois personnes ont péri, dont un enfant âgé de trois ans dans un domicile situé dans un immeuble n° 3 au deuxième étage. Selon les services compétents, les corps des victimes ont été découverts aux alentours de 21heures 6 minutes exactement où ils ont été ensuite transportés vers le service de la morgue pour être soumis à la procédure de l'autopsie. Comme il a été également découvert plusieurs cadavres à l'intérieur des domiciles situés dans diverses régions, de personnes de différents âges, dont la plupart sont des personnes âgées qui ont perdu la vie dans des circonstances mystérieuses susceptibles d'être causées par étouffement dû aux fuites de gaz à partir d'appareils de chauffage. Pour leur part, les services de la protection civile ont enregistré plusieurs incidents, y compris l’asphyxie de cinq membres d'une même famille à Ain Turck en  cause fuite de gaz émanant d’un appareil de chauffage et qui ont été découvert le lendemain après-midi. Les   éléments de la protection civile ont tenté de les sauver, mais il se trouve qu'ils étaient tous décédés.

Touffik
Dimanche 24 Janvier 2016 - 17:53
Lu 122 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+