REFLEXION

DEPUIS L’OUVERTURE DE LA SAISON ESTIVALE : 173 baigneurs sauvés d'une mort certaine à Oran



Selon un bilan de la Protection civile, 296 interventions de secours ont été effectuées au niveau des 33 plages autorisées à la baignade dans la wilaya d'Oran, alors que 173 baigneurs ont été sauvés d'une mort certaine. Selon le même bilan, 158 personnes ont été secourues sur place et 15 ont été évacuées vers les structures de santé. L'été a aussi son lot de points noirs. Chaque année une série de drames sur les plages ponctue cette période en dépit des avertissements et des plans de vigilance mis en place sur le littoral. De nombreux baigneurs font fi des interdictions et nagent dans des eaux dangereuses. Dans le cadre de la prévention contre les noyades en mer, la Protection civile souligne qu'«il faut toujours fréquenter les plages qui sont autorisées à la baignade, là où il y a les agents de la Protection civile et les services de sécurité. Les estivants doivent connaître également les heures de surveillance, qui commencent généralement à partir de 9 heures du matin et se terminent à 19 heures ». L'accent est également mis sur le respect des couleurs des drapeaux qui signifient et désignent l'autorisation de la baignade (interdite avec le drapeau rouge, dangereuse avec le drapeau orange et autorisée avec le drapeau vert), insiste-t-on.                       

B. A.
Lundi 8 Août 2016 - 17:36
Lu 246 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+