REFLEXION

DEPOTOIRS A CIEL OUVERT A ORAN : Mêmes les cimetières ne sont pas épargnés à Ain El Bia



Dans la commune d’Ain El Bia, plus précisément au vieux quartier de Petit Lac, ce sont les mêmes scènes de dépotoir à ciel ouvert qui se répètent inexorablement. Cependant, un fait choquant attire l'attention : les lieux sacrés ne sont pas épargnés par la saleté. Une décharge sauvage est créée à proximité d’un cimetière ! Des citoyens qui s'afféraient à déloger toute cette saleté entourant ce lieu, ont exprimé leur indignation : "Comment peut-on tolérer cela? Les morts ne peuvent-ils pas reposer en paix ? C'est honteux!", se sont-ils exclamés. Au sujet des "coupables" d'un pareil acte, ces habitants pointent du doigt l'incivisme de certains citoyens, la défaillance des services de l'APC et le laxisme des autorités, notamment la police de l’urbanisme et la protection de l'environnement (PUPE). À propos de cette dernière, nos interlocuteurs diront : "Les agents de la PUPE font preuve d'une incroyable passivité. Ils devraient sanctionner les auteurs de ce sacrilège !". Enfin, au niveau du  camp 02 à quelques 200 mètres du siège de l’APC, des amas d'ordures s'entassent au vu et au su de tout le monde. Une décharge qui était initialement une placette publique. En conclusion, le centre-ville d’Ain El  Bia  reste désespérément sale.                       

Medjadji. H
Lundi 7 Avril 2014 - 10:54
Lu 233 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+