REFLEXION

DEPART EN CONGE DES PERSONNELS DE SANTE : Les services des urgences sous pression

En cette période estivale, de nombreuses professions accordent des périodes de congé à leurs personnels. Il en est ainsi des services hospitaliers, dont les arrêts de travail des médecins et des aides-soignants pénalisent fortement les malades sollicitant les services des urgences médico-chirurgicales.



Dans un reportage diffusé, mardi, la chaine 3 de la Radio Algérienne signale que des suites de la situation ainsi créée, les établissements hospitaliers en viennent à fonctionner « au ralenti », mettant des patients en difficultés, particulièrement en ces périodes de grosses chaleurs propices à l’apparition de diverses pathologies. L’auteur du reportage, effectué auprès du service des urgences de l’hôpital Mustapha Bacha à Alger, signale que cette structure sanitaire, «fonctionnant actuellement avec un effectif très réduit », est constamment «submergé » par les malades qui s’y déplacent en grand nombre. La praticienne rencontrée sur les lieux, coordinatrice de ce service, explique qu’en plus des nombreux accidentés de la route, celle-ci est en permanence sollicitée pour prêter assistance aux personnes souffrant de problèmes cardiaques, d’hypertension, d’insuffisance respiratoire, ou bien encore d’intoxications alimentaires. « Ailleurs, déclare-t-elle, les départs en congé des personnels médicaux sont programmés, afin de ne pas perturber le fonctionnement des services de santé ». Par suite du déficit de médecins et d’infirmiers, ajoute-t-elle, « tous les malades qui avaient pour habitude de se rendre vers les centres proches de leur lieu de résidence, viennent chez nous ». Selon le directeur général du CHU, Abdesselam Bennana, parmi le flux des malades se présentant aux urgences médico-chirurgicales de Mustapha, il en existerait « un infime pourcentage » (7 à 8% selon lui) dont l’état nécessite une réelle prise en charge sur les lieux. « Le reste, dit-il, vient ici pour une simple consultation qu’il peut faire effectuer au niveau des antennes médicales de proximité ».

Ismain
Mercredi 3 Août 2016 - 17:15
Lu 215 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+