REFLEXION

DEMARRAGE DE L’AMENAGEMENT DE LA ZONE PORTUAIRE : Mostaganem en chantier

La ville de Mostaganem perpétuellement en chantier, se lance à grand pas dans une course contre le temps pour rattraper le retard. En costume d’architecte parfois ou en combinaison de maitre d’œuvre, le wali Temmar se déplace d’un projet à l’autre pour superviser la cadence des travaux et donne des instructions pour dépasser le temps. Avec son rythme ‘’non-stop’’, qui a fait perdre les réserves de graisse à la majorité de son exécutif, le wali semble déterminer à achever les projets dans les délais.



Mostaganem est aujourd’hui un chantier à ciel ouvert : les chantiers des travaux du tramway éparpillés dans les quatre coins de la ville et qui connaissent enfin un taux d’avancement par excellence, le lancement des travaux de l’hôtel Ibis, les travaux de la ligne ferroviaire Mosta-Mohammedia et en parallèle la ligne ferroviaire touristique qui traverse le centre-ville de Mostaganem, et que seront prés avant juin 2016 ,  les travaux de la construction de la gare maritime et l’aménagement du port de voyageurs pour le lance ment officielle de la ligne de transport maritime  de voyageurs en juin 2016, les travaux d’achèvements des trois hôpitaux de 60 lit (Mesra, Bougirate et Achacha) et qui sont près et n’attendent que la visite du ministre de la sante pour leurs inaugurations ,  les travaux d’achèvement de l’hôpital 240 lits et qui sera livre fin mai 2016, l’aménagement de la route piétonnière de sidi Mansour et qui sera inaugurée ce samedi, les travaux d’aménagements du stade OPOW , le lancement de l’étude pour la réalisation d’un parking à étages, le lancement des travaux d’une trémie et la bretelle reliant Mostaganem- autoroute est ouest , l’achèvement des travaux  de réalisation d’un parc d’attraction à Kharrouba et le lancement du  fameux projet  industriel de Bordjia  et hier c’était le lancement  des travaux de l’aménagement de la zone oued Ain Sefra sur une chaussée de 5 km.

Lancement du projet de l’aménagement de la zone portuaire et du Oued Ain Sefra
Dans le cadre de l’aménagement de l’Oued Ain Sefra, Mr Temmar Abdelwahid, s’est déplacé, hier dans la matinée, au niveau de la station de relevage des eaux usées en face du port où il a entamé son inspection de la troisième tranche du projet.
Notons que cette zone portuaire, qui constitue une base stratégique au développement du port de Mostaganem, fut occupée par un habitat hétéroclite, délabré et en piteux état où ses habitants, recensés et composés de 12 familles ont bénéficié, ces jours-ci, d’une attribution de logements, en urgence. Pour que les travaux d’aménagement puissent démarrer au plutôt, une opération de transfert des familles en question a été entreprise avec les moyens de la Mairie de Mostaganem vers leurs nouvelles habitations. En parallèle, des engins étaient déjà sur place pour procéder à la démolition, des habitations libérées, et qui serait suivie par d’autres opérations de déblaiements, de nettoyage, de nivellement….etc. Dans cette lancée, Mr. le Wali  a donné des orientations  aux responsables des organismes techniques impliqués dans le projet de gare maritime, en rapport avec l’aménagement général de l’Oued Aïn-Sefra, d’une part et d’autre part, pour propulser le tourisme de qualité avec l’extérieur ceci, nonobstant le fait que cette zone  serait créatrice d’emplois durables et de nombreux commerces complémentaires à cette gare maritime. En outre, Mr Abdelwahid Temmar, a prolongé sa tournée par la visite des locaux, intra-muros, du port qui doivent servir à la prise en charge des formalités d’usage du transit des futurs passagers et de leurs suites. A cet égard , accompagné par le Commissaire principal de la Police, du Directeur de l’entreprise portuaire, le wali a insisté sur la nécessité de  valoriser toutes les surfaces, même les plus petites, par la création  d’un cadre attrayant par des opérations de plantations d’ornementation, d’équipements d’éclairage et l’offre de petits services vitaux à ceux qui seront à l’intérieur de l’espace portuaire. Au passage, signalons que des opérations de démolitions des vétustés sont déjà en cours pendant que les travaux intérieurs aux bâtiments sont en exécution. En outre le Wali a insisté sur la nécessité d’œuvrer au respect de l’intégrité absolue du domaine public portuaire par sa séparation du Domaine privé mitoyen.
 

Younes
Mercredi 20 Avril 2016 - 18:07
Lu 1944 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+