REFLEXION

DEMANTELEMENT D’UN RESEAU DE FALSIFICATION DE DECISIONS DE PRE-AFFECTATION DE LOGEMENT : Un ‘’faux’’ colonel Arrêté à Oran



Les services de Sûreté de la wilaya d’Oran ont réussi,  dernièrement, au démantèlement d’un réseau qui falsifiait les décisions de pré-affectation de logements à caractère public locatif à la wilaya, selon des sources de la wilaya d’Oran, qui ont indiqué que l’opération est intervenue à la suite d’exploitation d’informations sur l'activité de ce  réseau à travers lesquelles les services de sécurité ont réussi à l’arrestation du suspect principal en plus de son partenaire, qui exerce en tant que son chauffeur personnel, selon la même source qui a souligné que le troisième complice est toujours en fuite. Ce réseau a escroqué plusieurs personnes en leur donnant de fausses décisions de pré-affectation parmi le quota de 1430 logements à Canastel, destinés  aux bénéficiaires de décisions de pré-affectations, des quartiers d’El Hamri et Mediouni, qui seront relogés dans les prochains jours. La  même source a ajouté que lors de la perquisition des logements des deux accusés en état d’arrestation, il a été découvert plusieurs fausses décisions de pré-affectation de logements publics locatifs, de faux  reçus de l’Office de Promotion et de la Gestion Immobilière, en plus  d'un certain nombre de permis de conduire et cartes nationales d’identité appartenant à un groupe de citoyens, qui sont susceptibles d'être leurs victimes en plus d'un ordinateur portable et quelques autres documents administratifs qui auraient été utilisés dans l’opération de falsification. Le principal accusé a avoué au cours de son audition, avoir été en possession de ces documents, par lesquels il a encaissé d’importantes et différentes sommes d’argent. Ce dernier a également déclaré qu'il se procurait les documents administratifs en collusion avec une personne de l’administration. Après les enquêtes et l’écoute de quelques-unes des victimes de ce réseau criminel, ces dernières ont confirmé que le principal suspect leur a fait croire qu’il occupait le grade de colonel de l'armée nationale populaire et qu'ils lui avaient remis des sommes considérables d'argent variant entre 1.000.000 et 5.000.000 dinars pour l’obtention de logements ou de locaux commerciaux, sur le projet des 1430 logements à Canastel. La poursuite des investigations a conduit à l’identification du partenaire principal, qui prétendait  « exercer au niveau de l’OPGI », selon les déclarations du premier suspect arrêté. Après la mise en œuvre de l'extension de compétence et l’ordre d’un mandat de perquisition, il a été découvert une somme d’argent de 138 500 Da, en plus d’une arme à feu (fusil de chasse de calibre 16 mm et des munitions) sans autorisation, qui a fait l’objet de saisie, sachant que la personne concernée est celle où il a été révélé par l'enquête qu’elle n’a jamais exercé au niveau de l’OPGI, et qu’elle se trouve en état de fuite. Les deux suspects arrêtés ont été déférés devant le juge d’instruction à la cinquième chambre près le tribunal d'Oran, qui a ordonné de placer sous mandat de dépôt le principal accusé, tandis que son partenaire a été placé sous contrôle judiciaire en attendant leur jugement.      

Touffik
Lundi 21 Décembre 2015 - 19:47
Lu 643 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+