REFLEXION

DECHARGE PUBLIQUE DES 600 LOGEMENTS (MOSTAGANEM) : La ‘’mauvaise’’ solution de la Direction de l’environnement !

Voulant régler le problème de la décharge publique des 600 logements, les services de l’environnement de Mostaganem vont créer un gros problème pour les habitants de Sayada et Kheir- Eddine où il existe déjà une décharge, contestée pour ses fumées toxiques. En effet, on prévoit de créer un CET sur les hauteurs d’El Hachem où les vents sont forts, ce qui mettra en péril les habitants de Sayada et Kheir-Eddine qui vont se retrouver pris entre ‘’deux feux’’ ; la décharge de Kheir-Eddine et le prochain CET.



Après une accalmie de quelques mois à la décharge publique des 600 logements, qui n’a pas brûlé suite aux instructions de M. le wali qui dès son installation en qualité de wali de Mostaganem s’est enquis de la situation qui y prévalait, des camionneurs inconscients continuent de brûler les ordures de la wilaya sur ce site créé illégalement.  Devant l’incommodité qui faisait souffrir tous les habitants (hommes, femmes, enfants)  en raison de la fumée nauséabonde qui se dégageait en provoquant pour certains des affections pulmonaires et pour d’autres des allergies de toutes sortes surtout pour les malades chroniques, s’ajoutent les mauvaises solutions ou les solutions ‘’faciles’’ qui ne feront qu’empirer le calvaire des riverains. Quant aux enfants, il vaut mieux ne pas en parler du fait de leur fragilité, vivent le martyre, pourtant le wali avait formellement interdit à ces criminels de l’environnement de ne plus brûler les ordures à ce niveau. Le wali qui avait rendu visite aux habitants de la cité des 600 logements avait demandé à ces derniers de patienter un peu le temps que le centre d’enfouissement technique de Sour soit prêt et tout rentrera dans l’ordre. Cependant, les délais expirés, les criminels de l’environnement profitent de l’occasion pour récidiver et venir déverser leurs ordures à la décharge publique des 600 logements et les faire brûler causant beaucoup de désagréments à la population et à l’environnement. Mais la question que se posent les habitants, c’est de savoir comment ces énergumènes ont-ils pu déverser leurs immondices en toute impunité sans que personne ne les arrête ?  N’y a-t-il pas d’agents pour surveiller le site et qui les a autorisés à le faire, alors que M. le wali a été formel à ce sujet ? Devant cette situation intolérable et insupportable, les citoyens de la cité interpellent les autorités concernées et à leur tête le wali pour essayer de trouver une solution à leur problème et de sévir contre ces criminels qui ont osé enfreindre la loi en toute impunité et portés préjudice aux citoyens.

Adel
Mardi 7 Juin 2016 - 16:27
Lu 881 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+