REFLEXION

DECES D'UN NOUVEAU-NE DANS UN HOPITAL A MILA : Abdelmalek Boudiaf ordonne une enquête



 Une enquête a été ouverte dans un hôpital de la wilaya de Mila pour élucider les circonstances et les causes exactes du décès d’un nouveau-né quelques jours après sa vaccination, a indiqué lundi le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf au cours de sa visite de travail à Bouira. En réponse à une question de la presse relative au décès "suspect" d’un nouveau-né quelques jours après sa première vaccination, le ministre a expliqué que le décès n’avait pas de relation avec le vaccin, tout en assurant qu’une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur les causes et circonstances de ce décès. "Cette enquête a été ouverte de façon systématique pour connaître les causes et les circonstances de ce décès", a précisé M. Boudiaf. Il s’agit, a-t-il dit, d’enquêtes plutôt "routinières et normales visant à protéger la santé des patients et des patientes à travers le pays ainsi qu’à réduire le taux de mortalité chez les nourrissons et les parturientes".  L’Algérie, a-t-il dit, "occupe une place de leader en Afrique et dans le monde arabe en matière de réduction du taux de mortalité", a souligné le ministre. Face au manque dont souffrent les services de maternité, notamment à Sour El-Ghozlane (Sud de la wilaya), M. Boudiaf a assuré que d’ici au mois de février "cinq nouveaux médecins spécialistes en gynécologie seront affectés à l’établissement public hospitalier de Sour El-Ghozlane pour combler ce déficit. Des logements de fonction leur seront attribués", a indiqué le ministre.  

Salim
Lundi 26 Décembre 2016 - 20:10
Lu 160 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 19-08-2017.pdf
4.17 Mo - 18/08/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+