REFLEXION

DEBRAYAGE A L’EPSP D’AIN-D’HEB - TIARET : Les employés observent une grève illimitée

Qu’est-ce qui passe réellement à l’EPSP d’Ain-D’heb ? Cette structure devenue le théâtre d’une anarchie qui ne dit pas son nom. Des groupes de jeunes qui investissent l’établissement hospitalier, mettant en péril le bon fonctionnement des services, sans qu’il y ait prise de mesures pour mettre un terme à ce désordre. Ya t-il anguille sous roche ?



DEBRAYAGE A L’EPSP D’AIN-D’HEB - TIARET : Les employés observent une grève illimitée
Les citoyens qui avaient investi l’EPSP de Ain D’heb, sont revenus le 8 mai vers 16 heures pour fermer le bloc administratif avec un cadenas. Et ce n’est qu’après quelques heures que la porte fut ouverte par l’un des manifestants qui a escaladé le mur de clôture pour ôter le cadenas. Devant le mutisme des autorités locales, et pour manifester leur mécontentement et dénoncer les actes répréhensibles commis par un groupe de jeunes dans l’impunité totale au su et au vu de tous. Les syndicalistes des sections syndicales SNPSP, (syndicat national des praticiens de la santé publique) et de l’UGTA ( union générale des travailleurs Algériens) ont lancé un appel à tous le personnel des établissements sanitaires des daïras de Sougueur et Ain D’heb, pour observer une grève illimitée à compter du 9 mai jusqu’à la fin de pareils comportements irresponsables, qui portent atteinte à l’établissement sanitaire, aux malades, aux personnels médical et paramédical et au bon fonctionnement de l’EPSP, selon un communiqué dont Réflexion détient une copie. Cet appel a été largement suivi au niveau de tous les établissements sanitaires des deux daïras. Rappelons par ailleurs, que Réflexion en a rapporté dans son édition du jeudi 07 mai 2011, que ce même établissement a déjà fait l’objet d’une intrusion étrangère, qui a été à l’origine d’une zizanie sans précédent. En effet, le lundi 2 mai, un groupe de plusieurs jeunes s’est rassemblé devant l’établissement de proximité, de la santé et de la population pour manifester leur mécontentement au sujet de la dégradation de la qualité des prestations de service à l’intérieur de l’EPSP et pour se faire entendre par qui de droit pour améliorer la situation dans cet établissement. La contestation a pris d’autres tournures, les manifestants ont investi l’établissement et observé un sit-in devant le bloc administratif ce qui est contraire à la réglementation et exigent le départ du directeur. Le personnel paramédical et administratif pris de peur a quitté les bureaux pour aller travailler loin des harcèlements des contestataires. Aujourd’hui, ce sont les sections syndicales qui montent au créneau pour dénoncer le laxisme qui y prévaut et le mutisme des responsables devant cette situation déplorable. Aussi, il y a lieu de noter, que le directeur de l’EPSP a eu déjà à dénoncer l’ingérence de personnes étrangères dans ce qui se passe actuellement dans son établissement.

Fayçal
Mardi 10 Mai 2011 - 11:40
Lu 729 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+