REFLEXION

DE VRAIS FAUX BILLETS DE 1000 DA RECUPERES PAR LA GENDARMERIE NATIONALE : Un réseau de faux monnayeurs démantelé à Oran



Prés de 640 millions de centimes ont été saisis depuis 2009 dans 3 wilayas de l’ouest, dont Oran qui sert de transit et de wilaya d’écoulement des faux billets. La wilaya d’Oran est-elle en passe de devenir le lieu de prédilection de faux monnayeurs ? Tout porte à le croire, selon les investigations menées, par la section de recherches du groupement régional de la gendarmerie, qui vient d’élucider une affaire dont les auteurs sont originaires de la ville, parmi eux une fille dénommée B.Z 22 ans, a été arrêtée en possession de 54.000 DA, en coupures de billets de 1000 DA, devant être écoulés sur le marché ont été récupérés en un temps record. Il a suffit vingt minutes exactement, pour organiser des souricières au niveau de plusieurs points, ayant conduit à mettre le grappin sur la jeune fille, ainsi que le véhicule utilisé, par les malfaiteurs au nombre de trois dont deux sont en cavale. L’origine est le fait d’un simple geste d’un citoyen, qui remarquant le démarrage sur les chapeaux de roues d’un véhicule, alerta la brigade de Bir El Djir située sur la RN 11 reliant Oran à Mostaganem. Le véhicule une Renault Mégane ayant à son bord deux hommes rejoints par une jeune fille a démarré en trombe. Le citoyen pense alors à un vol de véhicule, aussitôt alerté, il avise par radio la salle des opérations du groupement de gendarmerie, qui à son tour met-en alerte toutes les unités et les barrages territorialement compétents, la Mégane est interceptée par la brigade de Oued El Djemaâ dans la commune de Relizane. Le conducteur force le barrage en tentant de heurter un gendarme et prit la fuite par une route secondaire. Les tirs de somation s’avérèrent vains devant le chauffard. Les gendarmes alors visent les roues et font mouche, le véhicule touché s’arrêtée à 150 m plus loin, mais les passagers n’abdiquent pas. Seule la jeune fille est arrêtée. Ses compagnons disparaissent dans la nature la fouille du véhicule permet de découvrir 54 billets de 1000 DA qui s’avéreront faux, après l’envoi d’un échantillon au laboratoire de la police scientifique d’Oran. 165.000 Da en vrais billets, un poignard ; 15 paquets de cigarettes Gauloises disque bleu et des produits alimentaires, ont également été trouvés à l’intérieur du véhicule. Il s’agit, selon les enquêteurs, de produits achetés pour faire la monnaie des faux billets. Au niveau de la brigade de Mendès à une dizaine de bornes de la commune de Zemmoura à qui l’enquête a été confiée ; la jeune fille employée à la commune d’Oran dans le cadre du filet social avoue connaître M.B l’un des fuyards elle reconnait également avoir écoulé deux faux billets à Zemmoura et un troisième à Kenanda dans la daïra de Mendez. La fille a été présentée le 4 mai dernier devant le procureur de la république, qui l’a mise sous mandat de dépôt pour possession et utilisation de fausse monnaie création d’association de malfaiteur, délit de fuite, refus d’obtempérer et port d’arme prohibée. Les deux autres en fuite sont identifiés il s’agit de M.B et T.D.M ce dernier 34 ans, sans travail fixe, est particulièrement recherché en vertu d’un mandat d’arrêt du tribunal de mascara pour association de malfaiteurs, vols qualifiés coups et blessures volontaires ainsi que par la suite d’un jugement rendu par contumace le condamnant à deux ans de prison avec sursis pour refus d’obtempérer. Il y a lieu de rappeler qu’une autre affaire similaire de fausse monnaie a été traitée par la même section de recherches en 2009 où 24.000 DA en coupures de 1000 Da ont été saisis à Relizane constitue selon les enquêteurs une destination privilégiée des faux monnayeurs en raison du caractère rural et ses habitants. Les petits commerçants et les maquignons sont souvent victimes de ce genre d’escroquerie il convient de rappeler également deux affaires de fausse monnaie traitées pour la première par le groupement d’Ain Témouchent, il y a deux mois avec la saisie de 45.000 Da en billets de 10 000 da et à l’arrestation de 4 personnes ayant tous des liens de parenté avec des immigrés.

Bentifour.N
Dimanche 13 Juin 2010 - 10:21
Lu 958 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+