REFLEXION

DCP DE BECHAR : 33 brigades de contrôle mobilisées pour le mois de Ramadhan



Le contrôle est obligatoire, les commerçants se cachent toujours derrière ce mois sacré de Ramadhan qui est religieusement mois de la pureté et de la sagesse et que l’homme dépend de l’autre durant 29 ou bien 30 jours de jeûne. En effet, 33 brigades sont mobilisées dans les 21  communes que compte la wilaya de Béchar. Les brigades du commerce et de la qualité sont à pied d’œuvre sur les lieux commerciaux, marchés, magasins et pâtisseries. On note que 300 interventions tout genre confondu, d’où 75 procès verbaux ont été dressés, 8 fermetures administratives ont eu lieu, dont deux sont relatives à la qualité et  la pratique commerciale par défaut du registre de commerce et hygiène. Ajoutons que 150 kilogrammes de produits alimentaires non propres à la consommation ont été saisis. Quant à l’action sur le terrain, des enquêtes économiques ont été diligentées par les agents de contrôle au niveau des communes, en matière d’hygiène, prix illicites et les défauts d’inscription au registre de commerce. Les brigades contrôlent les repas  dans les  restaurants gratuits  à l’occasion de ce mois sacré. La DCP organise des sensibilisations par des rencontres entre opérateurs et consommateurs.            
             

Mohammed Ismail
Lundi 22 Juillet 2013 - 13:14
Lu 89 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+