REFLEXION

DAS DE TIARET : Près de 8 milliards de cts pour le secteur de la solidarité

En exclusivité, ‘'Réflexion" s'est rapproché ce dimanche 31 août 2014 en début d'après-midi de la direction de l'action sociale de Tiaret où M. Gacem, le directeur de wilaya a été sollicité par nos soins en vue de dresser un tableau sur les diverses activités de son secteur. Ce dernier a été appelé, entre autres, à jouer un très grand rôle dans le travail de proximité.



Effectivement, c’est dans ce sens, qu’un bilan a établi où les chiffres semblent répondre à d'autres réalités comparativement aux années écoulées, ce qui tacitement reflète l'effort déployé en concomitance avec une démographie galopante du monde d'handicapés et sous l’œil vigilant de  M. le wali, Hadj Mohamed Bousmaha qui veille personnellement à cette frange de démunis. Notons que  les donnes ont impérativement changé et l'on assiste à des prises en charge du volet social qui de visu est en perpétuelle hausse en matière de prestations. Une synthèse qui se marie avec les intentions du DAS qui nous dira "l'aide sociale octroyée par la direction de l'action sociale touche 11.247 handicapés (moteurs, mentaux, sourds-muets et multiples) dont 10.700 bénéficient d'une pension mensuelle oscillant entre 3000 à 4000 dinars et que  11.700 handicapés bénéficient de la sécurité sociale. Ceci dit, la DAS veille aussi à la distribution des  matériels et équipements pour handicapés tels les cyclomoteurs, les chaises roulantes, les  matelas orthopédiques à l'intention de centaines de personnes alors que d'autres bénéficient gratuitement de lunettes. Pour les vacances, 190 enfants ont profité de la grande bleue cet été dans les plages de la wilaya de Boumerdès pour un séjour de 15 jours. Cette opération a été organisée avec l'appui de la wilaya. Au chapitre du trousseau scolaire le DAS parle de" 7900 trousseaux pour les élèves du primaire, 3000 pour ceux du moyen et 3000 autres pour les élèves du secondaire. Au total 169.363 familles émargent dans les registres de la DAS sans omettre de signaler que dans le cadre de l'insertion sociale, deux franges de la société totalisant 28.000 personnes en bénéficient des mêmes avantages que les diplômés qui totalisent le nombre de 4800 et qui sont insérés dans le cadre du CID (insertion des diplômés). Ces jeunes universitaires perçoivent 12.000 dinars mensuellement conclut monsieur Gacem.

A. Berrebiha
Lundi 1 Septembre 2014 - 17:59
Lu 236 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+