REFLEXION

DANS UNE INTERVIEW D’ABDELMALEK SELLAL ACCORDE A L'APS : L’Algérie a les potentialités de devenir un pays émergent



Lors d’une interview accordée par le Premier Ministre, Abdelmalek Sellal à l’APS, ce mardi 06 janvier où il revient sur l'évolution des marchés pétroliers et son impact sur l'économie algérienne et aborde la démarche à suivre pour réaliser les objectifs du prochain plan quinquennal 2015-2019. Il a déclaré que "Dans un contexte international tendu politiquement et économiquement, je ne doute pas de la capacité des Algériens à relever, ensemble dans la solidarité, ce formidable challenge". Abdelmalek Sellal, a relevé mardi, que les différentes capacités de l'Algérie pour devenir "un pays émergent" et un acteur international "sur lequel on doit compter" sont bien réelles à l’heure actuelle. M. Sellal a appelé les Algériens à "se mobiliser, faire cesser la gabegie et croire en (leur) destin", précisant que l'Algérie avait "des capacités formidables: la vitalité de son économie, la jeunesse de sa population et la crédibilité et la constance de position de ses gouvernants".  Il a bien sûr tiré un bilan de l’'année 2014 sur les plans politique, économique et social, relativement positif dans l’ensemble. Il a par ailleurs déclaré que : «Notre pays a organisé avec succès l'élection présidentielle où le peuple souverain s'est largement exprimé en faveur des options de paix, de stabilité et de renouveau économique et social portées par son excellence, M. Abdelaziz Bouteflika, et que le gouvernement s'est immédiatement, attelé à concrétiser. » Il enchaîna ensuite : « Le pays a vu la réalisation de plusieurs projets socio-économiques qui ont amélioré la situation des Algériens, bien qu'il est nécessaire de faire davantage. La plupart des indicateurs macro-économiques ont progressé positivement à l'instar du PIB qui est passé de 4.123 milliards de DA en 2000, à 16.496 milliards de DA en 2013 et à 17.647 milliards de DA en 2014.Il a également souligné la montée en cadence du programme de logements (321.500 réalisés et 311.300 distribués en 2014), le soutien au pouvoir d'achat du citoyen, l'abrogation de l'article 87 bis, le soutien à la production nationale par le rétablissement du crédit à la consommation, la réception de plusieurs structures de soins notamment les centres anti-cancer et l'entrée en production des usines de véhicules touristiques de Tlélat, de véhicules tout-terrains de Tiaret et de camions de Rouiba. S’agissant des mesures et les démarches que compte entreprendre le gouvernement pour faire face à la baisse des prix du pétrole, le Premier Ministre  s’est montré rassurant en déclarant la poursuite d’une politique viable d’encouragement de la production locale.      

AZZI S. Mohsen
Mardi 6 Janvier 2015 - 17:59
Lu 473 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+